• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Un prêtre du diocèse de Lyon déplacé avant sa condamnation pour abus sexuel

© Max PPP
© Max PPP

Un prêtre du diocése de Lyon qui avait commis à Longes (Rhône) une agression sexuelle sur un jeune majeur en 2008 a été simplement déplacé dans une autre paroisse avant sa condamnation en 2010 à 6 mois de prison avec sursis.    

Par PH. Bette avec Sylvie Cozzolino

C'est une nouvelle affaire embarrassante pour le diocèse de Lyon. L'un de ses prêtres s'en prend dans la nuit du 10 au 11 janvier 2008 à un jeune majeur que nous appellerons Thomas, afin de préserver son anonymat ..

Les faits se déroulent à Longes (Rhone). Il est fait état "d'une atteinte sexuelle commise par surprise ou sous la contrainte" sur le jeune homme, des faits établis par la justice. Thomas en sort très perturbé. Il dépose une plainte que la justice va mettre deux ans à instruire.

Entretemps, le diocèse de Lyon éloigne le prètre et lui trouve une nouvelle affectation en région parisienne. Il est donc simplement déplacé dans une paroisse à St Cloud comme "accompagnateur de l'aumônerie de la santé et de l'institution St Joseph". En juin 2010, il accorde un entretien au journal "La Croix" où il se présente lui même comme prêtre lyonnais en mission d'études à Paris, affecté à St-Cloud".

Arrive novembre 2010 , la date du procès à Lyon, où il comparaît libre. Après en avoir délibéré, le tribunal correctionnel de Lyon condamne le prêtre, sans antécédent judiciaire, à 6 mois de prison avec sursis.Il doit verser des dommages et interêts à Thomas.

Il a été promu depuis vicaire à Bagneux, qui dépend du diocèse de Nanterre. Là aussi, là encore, le prêtre est maintenu dans ses fonctions au delà de sa condamnation.    

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus