Vénissieux (Rhône) : un serrurier agressé après avoir changé la serrure d'un appartement squatté

Les faits se sont déroulés le lundi 27 avril à Vénissieux dans le Rhône. Un technicien de maintenance a été agressé après avoir changé la serrure d'un appartement squatté.
Missionné par un bailleur social, il est 14h, le lundi 27 avril, lorsqu'un technicien de maintenance se rend à Vénissieux (Rhône) pour intervenir dans un immeuble du boulevard Jodino. Il doit changer la serrure d'un appartement squatté.
Missionné par un bailleur social, il est 14h, le lundi 27 avril, lorsqu'un technicien de maintenance se rend à Vénissieux (Rhône) pour intervenir dans un immeuble du boulevard Jodino. Il doit changer la serrure d'un appartement squatté.

La victime, un serrurier a été appelé et missionné par un bailleur social, pour changer la serrure d'un appartement occupé illégalement dans un immeuble de Vénissieux dans le Rhône, s'est fait agresser et dépouiller.
Son agresseur présumé s'est rendu à la police deux heures plus tard.

Missionné par un bailleur social, il est 14h, le lundi 27 avril, lorsqu'un technicien de maintenance se rend à Vénissieux pour intervenir dans un immeuble du boulevard Jodino. Il doit changer la serrure d'un appartement squatté.

Après s'être acquitté de sa tâche et en ressortant de la résidence, l'homme déclare avoir été agressé par les occupants de l'appartement. Ses agresseurs l'auraient frappé au visage à coups de poings et lui auraient dérobé ses affaires, avant de prendre la fuite.

Le technicien de maintenance, a été transporté à l'hôpital où il a reçu une ITT de 6 jours, indique avoir été délesté de sa veste et des 40 euros environ qu'il portait sur lui. Il affirme ne pas être en mesure de reconnaître ses agresseurs.

Deux heures plus tard, un jeune homme de 24 ans, demeurant à Avignon, se rend au commissariat de Vénissieux pour se dénoncer. Il ramène avec lui les affaires dérobées à la victime.

Immédiatement interpellé et placé en garde à vue, le suspect a reconnu les violences. Mais selon lui, le technicien de maintenance l'aurait agressé le premier. Il ajoute avoir emporté les affaires du serrurier par inadvertance en quittant les lieux.

Le jeune homme doit être présenté au parquet mercredi 29 avril en vue d’une convocation par procès-verbal et d'un jugement à une date ultérieure. Le second suspect n’a pas encore été identifié.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité justice