• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Risques naturels. Les ruines de Séchilienne toujours sous surveillance

© France 3 Alpes
© France 3 Alpes

Depuis plusieurs années, le risque d'éboulement du site de Séchilienne, dans l'Oisans, fait l'objet d'un comité de suivi qui s'est tenu ce mardi 17 juin. La préfecture est en première ligne et 36 communes sont concernées. 

Par France 3 Alpes

Hiver 1985. Le site de Séchilienne, à 8km de Vizille, se réveille avec une accélération des phénomènes d'instabilité de la roche et l'annonce d'un risque majeur aux effets destructeurs. La menace d'un effondrement de plusieurs millions de mètres-cubes effraie jusqu'à l'agglomération grenobloise. "Un tel éboulement obstruerait la rivière de la Romanche créant ainsi un barrage naturel et un lac en amont. Les risques de rupture ou de débordement seraient alors réels et menaceraient toute la vallée mais aussi le bassin grenoblois et les industries chimiques en contre-bas", explique Ilario PREVITALI, associé et responsable des travaux spéciaux chez SINTEGRA.

Au total, 70 hectares sont en mouvement et la menace d'éboulement à court terme porte sur 3 millions de cubes. 130 capteurs surveillent aujourd'hui en permanence la paroi qui avance de 3 à 6 mètres par an. L'éboulement de janvier 2004 a mis en évidence la vulnérabilité des infrastructures routières pouvant très rapidement perturber le fonctionnement des services publics et de l'économie locale. Axe stratégique entre Grenoble et Bourg d'Oisans, la départementale 1091 est en chantier. Sa déviation sur Saint-Barthélemy de Séchilienne va nécessiter d'énormes travaux jusqu'à fin 2015.

Au-delà de cette surveillance et des travaux en cours, le comité de suivi n'a pas noté de changements flagrants dans le comportement de la fameuse montagne. On pense toutefois de plus en plus à un effondrement par "petits bouts" et non plus d'un seul coup.

Reportage Damien Borrelly et Dominique Bourget
Les risques de Séchilienne
Intervenants : Gilles Strappazzon, Conseiller général de l'Isère; Laurent Dubois, ingénieur-géologue du CEREMA; Mathieu Grenier, Technicien du SIMBI

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Toujours sans nouvelles de Lorraine, disparue dans le Rhône

Les + Lus