Cet article date de plus de 5 ans

Rixe d'Echirolles. Sur Facebook des accusés n'expriment aucun regret après le lynchage de Kevin et Sofiane

Alors que le procès des meurtriers présumés de Kevin et Sofiane vient à peine de commencer, l'hebdo "Le Point" révèle que certains acteurs du dossier se sont vantés de leur exploit sur Facebook. 
"Des erreurs ont troublé mon passé mais je ne regrette rien de tout ce que j'ai fait", "Je ne regrette rien de tout ce que j'ai fait", voilà ce que nos confrères du Point ont pu lire sur des profils Facebook attribués à trois des accusés. Ils se mettaient même en scène sur le réseau social alors qu'ils étaient en détention préventive. "L'un prend la pause dans une piscine gonflable au sein même de sa cellule", décrit l'hebdo, "un autre tire sur un joint, un autre encore fait le V de la victoire." Des photos d'armes étaient aussi publiées. 


Ils avaient ouvert des comptes aux noms de "Moh Kawasaki", "Mantale D'ascié" ou encore "El Chapo Courto", qui ont été bloqués. 

"C'est pour le moins une provocation et au pire une défiance", s'est exclamé Me Manivong, avocat des familles des victimes à la découverte de ces faits. 

Extrait 12/13 France 3 Alpes
durée de la vidéo: 01 min 54
Procès de la rixe d'Echirolles: la "provocation" de certains accusés

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers criminalité justice société