A Roybon (Isère), les Zadistes chassent les ouvriers du futur Center Parcs

Machine à l'arrêt sur le site de Roybon- Archives / © Marion Feutry - France 3 Alpes
Machine à l'arrêt sur le site de Roybon- Archives / © Marion Feutry - France 3 Alpes

Après le coup de force des Zadistes qui ont réussi à faire suspendre les travaux de défrichement, les engins de chantier ont peu à peu quitté le site de Roybon, ce mardi 2 décembre. En matinée, des gendarmes sont arrivés, mais c'était pour accompagner un huissier. 

Par Franck Grassaud

Vers 10 heures, quand les forces de l'ordre sont arrivées, beaucoup ont cru, -et les journalistes en premier-, que leur intervention allait sonner la fin de l'occupation du site de Roybon. En fait, pour les gendarmes, il s'agissait juste de faire passer un huissier venu constater l'occupation de la maison forestière de la Marquise, à la demande de l'Office National des Forêts. L'huissier a demandé aux Zadistes de quitter les lieux, ce qu'ils ont refusé de faire, au nom "du droit au logement". sic

 / © France 3 Alpes Depuis lundi, à l'initiative des sociétés chargées du défrichement, la base de vie du chantier faite d'algecos, a été en partie démontée et des machines ont aussi quitté les lieux. Des professionnels visiblement échaudés par l'action des opposants qui sont montés sur les engins de chantier. L'échange avec les ouvriers a alors été vif, l'un d'eux a même démarré son engin à chenilles pour les faire déguerpir. Des discussions ont suivi et la majorité des employés a quitté le chantier. Gênés, puis bloqués par les Zadistes, les derniers ont aussi laissé tomber. 

Les opposants y ont vu "un pas de plus vers l'arrêt définitif du projet".


Qu'on nous fiche la paix!"


Dans le village de Roybon, on voit cette occupation d'un mauvais oeil. "C'est insupportable", s'exclame le maire, "on n'en peut plus de vivre cette situation. Que l'Etat prenne ses dispositions pour qu'on puisse vivre normalement. C'est un beau projet. Qu'on nous fiche la paix!". 

Reportage Marion Feutry et Damien Borrely
Blocage des travaux à Center Parcs
Intervenants : Serge Perraud, maire de Roybon; Christian Lucciani, Président de l'association "Vivre en Chambaran"; Henry Giroud, Association "Pour les Chambarans sans Center Parcs"

 

A lire aussi

Sur le même sujet

4 personnes blessées à Vienne

Les + Lus