• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Rugby : “On a gagné car on a été meilleur” réagit Christophe Urios après les critiques de Grenoble sur le jeu de Castres

Grenoble s'est incliné 6-16 face au Castres Olympique le 5 janvier 2019. / © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Grenoble s'est incliné 6-16 face au Castres Olympique le 5 janvier 2019. / © JEAN-PIERRE CLATOT / AFP

L'entraîneur castrais est revenu ce lundi 8 janvier 2019 sur les déclarations faites après le match qui a la victoire de Castres (6-16) face à Grenoble lors de la 14e journée du Top 14. Certains avaient jugé le style de jeu du champion de France en titre "trop défensif". 
 

Par Aurélie Massait

C'est un entraîneur en colère qui est revenu lundi sur les déclarations faites après le match qui a opposé Grenoble à Castres dans la 14e journée du TOP 14 samedi 5 janvier 2019.

Christophe Urios n'a pas apprécié les critiques émises envers son équipe, victorieuse (6-16) face au FCG.

Dans le camp grenoblois, certains avaient en effet jugé le style de jeu castrais "trop défensif".

"On est tombés dans leur jeu, l'agressivité, et on n'a pas réussi à passer au-dessus de ça" avait notamment réagi Fabien Alexandre le capitaine de l'équipe grenobloise.

La réplique de l'adversaire ne s'est pas faite attendre.

"Nous n'avons pas de leçon à recevoir de la part du staff ou des joueurs de Grenoble" leur a répondu l'entraîneur du Castres Olympique. Des propos relayés par RMC.

"On les respecte et si on les a battus, c'est parce qu'on a été meilleur qu'eux. Mettre cette victoire sur un mauvais état d'esprit, sur notre façon de jouer ou pire encore sur le dos de l'arbitre, c'est décevant. Je pense de mon côté que l'arbitre a fait un bon match. Quand il a fallu nous mettre des cartons jaunes, il l'a fait. Qu'est-ce qu'on aurait dû dire à Toulon lorsque l'arbitre a eu une réelle influence sur l'issue du match ? On n'a rien dit. Lorsque le Stade Français, Agen, Bordeaux sont venus gagner chez nous, on n'a pas dit qu'ils ne jouaient pas. À un moment donné, on a besoin de se faire respecter. On a gagné à Grenoble parce qu'on a été meilleur. Point barre".

A bon entendeur...
 

Sur le même sujet

Procès Barbarin J3 : maitre Boudot

Les + Lus