Rythmes scolaires. La colère des parents d'élèves de Saint-Laurent-en-Beaumont, en Isère

C'est un petit village où les 37 élèves de l'école primaire goûtent aux joies des nouveaux rythmes scolaires. Cette semaine, les parents d'élèves ont bloqué l'école. En cause, un courrier de l'inspection académique qui les oblige à modifier toute l'organisation mise en place depuis septembre.

Par Jean-Christophe Pain

C'est un petit village au fin fond du Valbonnais, où les 37 élèves de l'école primaire goûtent aux joies des nouveaux rythmes scolaires depuis cette rentrée. 3 heures d'activités périscolaires (TAP) le mardi après-midi. Mais, cette semaine, les parents d'élèves ont bloqué l'école. En cause, un courrier de l'inspection académique qui les oblige à étaler ce temps sur plusieurs jours. Le courrier, daté de septembre, exigeait une modification des TAP après les vacances de Toussaint. Un véritable casse-tête pour la mairie et les familles.

Reportage Grégory Lespinasse et Dominique Bourget
Le bras de fer parents -inspection d'académie
Intervenants : Mélanie ClairetDéléguée des parents d'élèves, Laetitia Maman de 3 garçons, Caroline Maman d'une fille, Dominique Fis Inspectrice d'académie, Jean-Louis Richiero Maire de St-Laurent-en-Beaumont

Pendant un mois, de septembre à octobre, ces écoliers ont découvert le monde du cirque. Une activité gratuite, prise en charge par la mairie. "La formule satisfait tout le monde" déclarent des parents. Les 24 familles du village ont signé une pétition, sollicité leurs élus, mais rien n'y fait, l'inspection d'académie semble inflexible. Pour l'Education Nationale, le projet n'a tout simplement pas été validé l'été dernier. Une nouvelle rencontre devrait avoir lieu sur la commune entre les habitants et l'Education Nationale. Les parents, eux, sont prêts à occuper l'école. 

Sur le même sujet

Les + Lus