Saint-Etienne : Les policiers municipaux en grève jusqu'au 25 juin

Sur fond de profond malaise, les policiers municipaux stéphanois entament une semaine de grève. Elle pourrait affecter la fête de la musique de ce jeudi 21 juin.  


Les policiers municipaux de Saint-Etienne avaient annoncé qu'ils seraient en grève pour dénoncer le malaise persistant, selon eux, qui règne au sein de leur direction et dans leurs différents services, qui comptent quelque 300 agents.
Cet après-midi à 15 h 30 et vers 18 heures, lors des deux prises de service, on devrait connaître le taux de participation au mouvement. Une soixantaine de policiers ainsi que des agents de la brigade environnement sécurité sont plannifiés ce jeudi soir pour la fête de la musique.

"Un mangement à la dérive", selon FO

Ce préavis de grève porte sur les "gros problèmes de management qui affectent la direction de la police municipale", indique Olivier Karagueuzian, le secrétaire général de FO - Territoriaux de la ville. "Nous assistons depuis trop longtemps à des dérives managériales qui se traduisent par un manque de soutien des équipes, un dénigrement de notre travail et des attitudes déplorables de certains chefs intermédiaires", fait remarquer le responsable syndical.
Signe du malaise et de l’ambiance délétère qui frappe le service, la direction du service a vu passer trois directeur ces deux dernières années, affirme Olivier Karagueuzian. Dont deux qui ont quitté la mairie stéphanoise pour une autre collectivité.

Deux autres préavis déposés à l'occasion de manifestations culturelles

Face à des pressions hiérarchiques jugées importantes, les grévistes pourraient ne pas être aussi nombreux qu’espéré, reconnaît cependant Olivier Karagueuzian. D’ores et déjà, un deuxième préavis a été déposé pour la période du 27 juin au 2 juillet, alors que se tient dans la ville le 27e festival Paroles et musiques. Un troisième également le 5 juillet à l’occasion des Roches celtiques. Les policiers municipaux espèrent peser dans leurs tentatives d’échanges avec les élus en se calant sur des manifestations culturelles qui nécessitent des moyens de sécurisation d’événements accueillant du public.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité