Cet article date de plus de 6 ans

Les saisonniers, victimes du manque de neige dans les stations de ski?

Les stations de ski ont signé une convention collective nationale pour garantir un minimum de 12 semaines de travail à leurs saisonniers. Si certaines stations reportent leur embauche, face au manque de neige, d'autres s'organisent. 
Difficile de croire que l'hiver est arrivé dans les Alpes: la neige se fait rare. Malgré cela, plus de 300 saisonniers travaillent depuis le 18 décembre (date normale du début de saison), aux 2 Alpes, en Isère. En effet, la station s'est organisée pour donner du travail à ses effectifs. 

Les petites et grandes stations de ski ont signé une convention collective nationale, qui garantit un minimum de 12 semaines de travail à leurs saisonniers. Un contrat saisonnier reconductible d'une année sur l'autre, pour ceux qui le souhaitent. 

Sur les petits domaines du Vercors, de la Chartreuse ou de Belledonne, on a reporté l'embauche en attendant la neige. Mais cela ne pose pas grand problème pour l'instant: la plupart des saisonniers sont des locaux qui se tiennent prêts à commencer. A noter que la saison se termine le 16 avril 2015. Il leur reste encore un peu de temps.

Reportage de Céline Serrano et Didier Albran

durée de la vidéo: 01 min 51
Les saisonniers, victimes du manque de neige?

 




Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stations de ski économie