• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Samu social de Grenoble. Vinci-Codex a besoin de bénévoles pour ses maraudes

Archives. Une petite fille dans les rues de Grenoble
Archives. Une petite fille dans les rues de Grenoble

Depuis octobre 1990, date de la première maraude de l'association VINCI (Véhicule d'intervention Contre l'indifférence), l'activité du Samu Social de Grenoble ne cesse de s'amplifier. Elle lance en ce début décembre un appel à bénévoles.

Par France 3 Alpes avec communiqué

Chaque soir, des bénévoles partent en maraude dans les rues de l'agglomération grenobloise, à la rencontre des personnes sans abri. Orientation vers des soins, hébergements d'urgence, duvets, café, soupe... quelque soit la saison, des centaines de femmes et d'hommes participent chaque nuit à cet élan d'humanité ; elles/ils accompagnent et réconfortent.

Les maraudes, se déroulent 7 jours sur 7, 365 jours par an, de 21h30 à 1h du matin (heure théorique), par groupe de trois; Les bénévoles doivent parfois trouver des solutions d'urgence ou le plus souvent tout simplement faire preuve d'écoute, offrir une une boisson chaude, échanger quelques mots, une présence "essentielle pour maintenir le lien social avec des personnes souvent exclues de la société et victimes de l'indifférence".

La volonté du VINCI est "d'agir contre toutes les formes d'exclusion en faisant face quotidiennement aux problèmes de la pauvreté et de la misère et en aiguillant sur le terrain vers les réponses les plus adaptées à chaque situation de détresse".

Le VINCI travaille en étroite collaboration avec le 115, le numéro d'urgence social. Le 115 coordonne l'action de l'ensemble des protagonistes de l'aide sociale qui constituent le « dispositif mobile 115 ». Aujourd’hui la majorité des interventions du VINCI sont guidées par des signalements émis par le 115.

Le VINCI compte aujourd’hui 90 bénévoles de 18 à 79 ans mais a toujours besoin de plus de bénévoles car le turn-over est important malgré un noyau dur très solide. L’association a également régulièrement besoin de couvertures, notamment durant la période hivernale.

Vous avez envie de vous engager? Toutes les informations sur le site de l'association ou sur sa page Facebook

Sur le même sujet

Rive de Gier : la tournée à la campagne d'un médecin de ville

Les + Lus