• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Santé : 3 choses à savoir sur le don de moelle osseuse

Le CHU de Clermont-Ferrand se mobilise à l'occasion de la semaine de sensibilisation sur le don de moelle osseuse. / © P.Félix/France 3 Auvergne
Le CHU de Clermont-Ferrand se mobilise à l'occasion de la semaine de sensibilisation sur le don de moelle osseuse. / © P.Félix/France 3 Auvergne

La semaine nationale de sensibilisation au don de moelle osseuse se déroule du 1er au 7 avril dans plusieurs villes dont Clermont-Ferrand et Valence. Un don qui permet de sauver des vies. Pourtant, il est encore mal connu.

Par D.Cros

Du 1er au 7 avril, c'est la 14ème semaine nationale de mobilisation pour le don de moelle osseuse. L'Agence de biomédecine lance une campagne de sensibilisation pour recruter de nouveaux donneurs.
  

À quoi sert le don de moelle osseuse ?

Ce don peut sauver la vie de malades atteints de leucémies ou de lymphomes par exemple. Le traitement par chimiothérapie peut ne pas suffire. Dans cette situation, une greffe de ces cellules souches issues d’un donneur peut être la seule option curative.

La moelle osseuse est une substance qui se trouve à l’intérieur des os. Elle est notamment composée de cellules hématopoïétiques, qui produisent les cellules du sang, à savoir les globules rouges, les globules blancs et les plaquettes.

Les premiers donneurs potentiels sont généralement des membres de la fratrie qui peuvent partager les mêmes gènes HLA, qui sont le support de la compatibilité (25% de chance pour chaque frère ou soeur d’être compatible avec le patient). À défaut, il faut faire appel à un donneur non apparenté : c’est la raison d’être du fichier International de donneurs volontaires de cellules souches hématopoïétiques.

Qui peut donner ?

Pour donner sa moelle osseuse, il faut être inscrit sur le registre France greffe de moelle. Pour cela il faut être en parfaite santé et être âgé de 18 à 50 ans révolus. L’inscription est volontaire, anonyme et gratuite.

Si un patient compatible avec le donneur potentiel a besoin d’une greffe, partout dans le monde, le donneur pourra être appelé pour des examens complémentaires. Le donneur s’engage donc à rester joignable et disponible en cas de compatibilité avec un receveur.

Comment se déroule le don de moelle osseuse ?

En cas de compatibilité, il existe deux types de prélèvement : le prélèvement dans le sang par cytaphérèse (technique de prélèvement qui consiste à prélever le sang d'une personne et à le filtrer simultanément) et le prélèvement dans les os postérieurs du bassin.

Le prélèvement dans le sang ne nécessite pas d’hospitalisation. Il est réalisé par prélèvement sanguin, d’une manière similaire à un don de sang, de plasma ou de plaquettes. Ce mode de prélèvement est totalement indolore.

Dans le second cas, le prélèvement est réalisé à l’hôpital sous anesthésie générale. Il s’agit d’une ponction dans les os iliaques situé au niveau du bassin. Cette procédure de prélèvement est médicalement et réglementairement encadrée pour ne faire courir aucun risque au donneur.
 

Le CHU de Clermont-Ferrand se mobilise

Les chiffres du don de moelle osseuse :

  • 290 342 donneurs en France
  • 33,5 millions de donneurs dans le monde
  • 1 chance sur 4 de compatibilité avec chaque membre de la fratrie
  • 1 chance sur 1 million de compatibilité hors fratrie
  • 50 patients greffés chaque année au CHU de Clermont-Ferrand

A l'occasion de la semaine de mobilisation, le CHU de Clermont-Ferrand et son centre de donneurs volontaires de moelle osseuse organise deux événements complémentaires :

  • Des animations sont prévues mardi 2, mercredi 3 et jeudi 4 avril, de 9h à 18h, dans le hall des facultés de médecine et de pharmacie de Clermont-Ferrand. Objectif : informer la population sur le don de moelle osseuse et trouver des donneurs.
  • Une animation est organisée vendredi 5 avril, de 12h à 19 h, place de Jaude à Clermont-Ferrand. Les passants pourront sauter de 7 mètres de haut sur un coussin géant avec ce slogan : "Comparé à ce saut de 7 mètres ce n'est pas si dur de faire un don de moelle osseuse".

Sur le même sujet

Trois mois de travaux sur le Pont de Givors

Les + Lus