• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Savez-vous quels sont les appareils ménagers les plus réparés... et ceux qu'on jette le plus en Auvergne-Rhône-Alpes ?

Décharge - Photo d'illustration / © Milena Boniek - Maxppp
Décharge - Photo d'illustration / © Milena Boniek - Maxppp

Il y a ceux qui durent et ceux que l'on arrête pas de changer. Machine à laver, lave-vaisselle, gaufrier, une société de vente de pièces détachées a établi un classement original : celui des appareils que l'on répare le plus et ceux que l'on préfère jeter.

Par Yann Gonon

Et vous, avez-vous tendance à jeter ou à faire réparer vos appareils électroménagers ? "SOS Accessoire", entreprise spécialisée dans la vente en ligne de pièces détachées, publie une "étude" sur les appareils qui sont le plus réparés en Auvergne-Rhône-Alpes. Et aussi sur ceux dont on se débarrasse le plus facilement.

Selon cette "étude", le lave-linge, la hotte et le lave-vaisselle seraient les 3 appareils électroménagers les plus réparés dans notre région, comme d'ailleurs dans toutes les régions.

Pour le lave-linge, la raison est simple : il s'agit de l'appareil qui est le plus répandu (96,4 % des ménages en posséderaient un) et il serait particulièrement mal entretenu. Sa réparation serait quant à elle "assez simple et peu onéreuse".

A l'inverse, toujours selon la société "SOS accessoires", les 3 appareils les plus jetés seraient le gaufrier, le croque-monsieur et le chauffe-eau. Les deux premiers ne seraient pas réparés car pas très chers à l'achat. Pour le chauffe-eau, le prix de la réparation serait trop dissuasif.

En avril dernier, le gouvernement a présenté sa "feuille de route pour une économie circulaire" rappelle le magazine Science et Avenir. L'une des mesures phares est "l'indice de réparabilité" dont devront être dotés tous les appareils électroménagers au 1er janvier 2020.

En attendant, toujours selon le magazine scientifique qui cite une étude de l'Ademe, "88 % des Français changent leur téléphone portable alors qu'il fonctionne encore". 

 

Sur le même sujet

Puy-de-Dôme : l'usine Luxfer à Gerzat bloquée par des salariés en colère

Les + Lus