Savoie. Hommage à Chantal Mazet, morte le premier jour du mouvement des gilets jaunes à Pont-de-Beauvoisin

Une banderole pour rendre hommage à Chantal Mazet, morte le premier jour du mouvement des gilets jaunes / © Grégory Lespinasse / France 3 Alpes
Une banderole pour rendre hommage à Chantal Mazet, morte le premier jour du mouvement des gilets jaunes / © Grégory Lespinasse / France 3 Alpes

Une manifestation de gilets jaunes est organisée ce dimanche 17 novembre 2019 à Pont-de-Beauvoisin, en Savoie, en hommage à Chantal Mazet. Cette retraitée de 63 ans est morte le premier jour du mouvement, renversée par une voiture sur un rond-point.
 

Par AH

Le rendez-vous était fixé vers 10 heures, à proximité du lieu où Chantal Mazet, habitante de Pont-de-Beauvoisin en Savoie est décédée. Les manifestants, une centaine en tout, sont venus rendre hommage à cette "citoyenne française tombée le 17 novembre, premier jour du mouvement des gilets jaunes". Ils ont déposé des fleurs et des bougies près de la plaque commémorative accrochée sur un grillage, dans la zone commerciale de la Baronnie.
 
Plaque commémorative à la mémoire de Chantal Mazet à Pont-de-Beauvoisin en Savoie / © GL /France 3 Alpes
Plaque commémorative à la mémoire de Chantal Mazet à Pont-de-Beauvoisin en Savoie / © GL /France 3 Alpes
© GL /France 3 Alpes
© GL /France 3 Alpes

La fille de Chantal était présente. Elle a déposé une fleur mais elle n'a pas souhaité s'exprimer. Un homme a lu un texte, un autre un poème puis les manifestants ont observé une minute de silence. 
 
Hommage décès gilet jaune



Ils ont ensuite défilé le long de l'avenue qui longe la zone commerciale où l'accident a eu lieu.
 
Défilé des gilets jaunes à Pont-de-Beauvoisin en Savoie / © GL / France 3 Alpes
Défilé des gilets jaunes à Pont-de-Beauvoisin en Savoie / © GL / France 3 Alpes
Manifestation des gilets jaunes à Pont-de-Beauvoisin en hommage à Chantal Mazet / © Grégory Lespinasse / France 3 Alpes
Manifestation des gilets jaunes à Pont-de-Beauvoisin en hommage à Chantal Mazet / © Grégory Lespinasse / France 3 Alpes

Il y a un an, jour pour jour, Chantal Mazet répondait aux appels à manifester lancés sur les réseaux sociaux pour protester contre la hausse du prix des carburants annoncée par le gouvernement. Elle a été renversée sur un rond-point bloqué par les gilets jaunes, par une conductrice qui tentait de forcer le barrage.
 

Un an après, le mouvement perdure même s'il s'est considérablement affaibli. 28.000 personnes ont manifesté ce samedi dans toute la France.


 
 

Sur le même sujet

Les + Lus