Savoie : le festival Musilac propose une application pour lutter contre le harcèlement et les violences sexuelles

Publié le

Du 6 au 10 juillet, Musilac fait vibrer les festivaliers sur l’esplanade du lac à Aix-les-Bains. Pour la première fois, les organisateurs ont mis en place une application mobile qui permet aux spectateurs de signaler des situations de harcèlement ou d’agression.

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

"Safer", ou "plus sûr" en français : c’est le nom de l’application proposée cette année à Musilac. Pour les 20 ans du festival, les organisateurs ont mis en place ce dispositif pour rassurer les spectateurs et leur permettre de signaler facilement toute situation gênante ou dangereuse.

"Une fois l'application téléchargée gratuitement sur le téléphone, les festivaliers peuvent signaler trois types de situations : je suis gêné.e, je suis harcelé.e ou je suis en danger", explique Jeanne d’Inca, responsable RSE (responsabilité sociétale des entreprises) de Musilac.

Une fois le signalement fait, des équipes de bénévoles reçoivent l’alerte en temps réel et peuvent réagir rapidement. Au total, soixante volontaires ont été sensibilisés aux violences sexuelles avant le début du festival. "Ces bénévoles sensibilisent les spectateurs à l’entrée et expliquent le fonctionnement de l’application. Ils gèrent les alertes et ils ont aussi un stand qui sert de 'safe zone' pour que les gens puissent parler librement", poursuit la responsable.

Une libération de la parole 

Pour le moment, seuls des cas de premier niveau ont été signalés via l’application, "notamment des doutes dans les mouvements de foule sur la présence d’un frotteur".

"Depuis quelques années, on constate une libération de la parole. Donc l’étape d’après, c’était la mise en pratique pour prévenir les agressions", conclut Jeanne d’Inca.

Depuis sa création, l’application a été adoptée dans une trentaine de festivals comme le Hellfest, le Printemps de Bourges ou encore We Love Green.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité