• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

VIDEO. Mindy, 5 ans et handicapée moteur, termine à pied le cross inter-écoles d'Aix-les-Bains (Savoie)

La petite fille est atteinte d'un IMC, une défaillance cérébrale qui l'empêche de marcher a priori. / © Frédéric Pasquette / France 3 Alpes
La petite fille est atteinte d'un IMC, une défaillance cérébrale qui l'empêche de marcher a priori. / © Frédéric Pasquette / France 3 Alpes

Il y a deux ans et demi, les médecins étaient formels : Mindy, atteinte d'une paralysie cérébrale, devait ne jamais marcher. Pourtant, mardi, la fillette de 5 ans était au cross inter-écoles d'Aix-les-Bains (Savoie), lors duquel elle a parcouru quelques mètres à pied. Un espoir pour sa famille. 

Par Cécile Sauzay

Ce ne sont que quelques mètres, mais ils sont capitaux pour Mindy. Fièrement agrippée à son déambulateur, la fillette de 5 ans est descendue de son fauteuil ce mardi pour parcourir la dernière ligne droite du cross inter-écoles organisé à l'hippodrome d'Aix-les-Bains, sous les applaudissements des 1400 enfants présents ce jour-là. La scène est un symbole d'espoir pour elle et pour son entourage. 

Il y a deux ans, le diagnostic des médecins est on ne peut plus clair : Mindy est atteinte d'IMC, une forme de paralysie cérébrale qui l'empêche de marcher. Depuis plusieurs mois, ses parents se battaient pour savoir pourquoi leur fille n'arrivait pas à garder l'équilibre, pourquoi elle tombait sans arrêt. Cette fois, les défaillances neurologiques de la fillette sont très claires : elle est en situation de handicap. 

Mais l'annonce n'écorche en rien la volonté de la fillette, ou celle de sa famille. Inscrite au cross des écoles primaire du bassin aixois, elle formera un tandem avec son grand-père, qui lui a "donné ses jambes pour l'occasion", derrière le fauteuil roulant de la jeune championne. Mindy finira toute seule, le sourire jusqu'aux oreilles. Une performance qui "fait bizarre dans le coeur", selon la jeune élève. "Elle est tellement courageuse :c'est un miracle de tous les jours de voir ça", se réjouit son grand-père. 

La petite fille n'a que cinq ans mais possède une force de caractère qui donne de l'espoir à sa famille, mais aussi à ses camarades. Élève en grande section de maternelle, elle porte des attèles nuit et jour... de quoi intriguer ses camarades. "Elle l'explique très simplement, raconte son institutrice. C'est une élève qui a apporté un petit grain de tolérance dans la classe, puisque ses camarades sont maintenant sensibilisés au handicap."

Dès la fin du mois d'octobre, Mindy va commencer à recevoir des injections de toxine botulique dans les jambes et le bassin. Le traitement devrait l'aider à se déplacer plus souvent sans son déambulateur.
 
Mindy a abandonné son fauteuil malgré le handicap qui l'empêche de marcher.
Reportage d'Anne-Elisabeth Philibert et Frédéric Pasquette.

Sur le même sujet

Mois sans tabac : l'hypnose de plus en plus choisie pour arrêter de fumer

Les + Lus