Albertville : quatre adolescents placés en garde à vue après l'agression d'une collégienne

Quatre adolescents, âgés de 14 à 15 ans, ont été placés en garde à vue, ce mardi 23 novembre, par la police d'Albertville. Ils sont soupçonnés d'avoir agressé une jeune fille de 13 ans à la sortie d'un collège, le 9 novembre dernier.

Quatre mineurs, âgés de 14 à 15 ans, ont été placés en garde à vue, ce mardi 23 novembre, confirme la police d'Albertville (Savoie) : tous sont soupçonnés d'avoir agressé une jeune fille de 13 ans, le 9 novembre dernier, près du collège Jean Moulin, où elle est scolarisée.

Ces mineurs, trois jeunes filles et un garçon, avaient été filmés lors de l'agression. La scène avait ensuite été postée sur les réseaux sociaux. Ce mercredi 24 novembre, une des jeunes filles a été mise hors de cause suite à sa garde à vue.

La jeune fille reçue aux urgences

Sur la vidéo en question, les trois assaillants, scolarisés au collège Jeanne d'Arc empêchent la jeune fille de se relever et lui assènent des coups de pied, pendant plusieurs dizaines de secondes.

Un antécédent personnel serait à l'origine de ces faits. La victime avait été déjà été la cible de cyberharcèlement dans un autre collège après la divulgation d'une vidéo à caractère intime. Suite au partage de cette vidéo, le petit groupe a décidé de s'en prendre physiquement à la victime.

À la suite de cette attaque, la jeune fille avait été reçue aux urgences. Elle s’y était vu prescrire 30 jours d’interruption temporaire de travail (ITT). Sa famille avait déposé plainte après les faits.

Une enquête pour violences en réunion avait été ouverte. La vidéo, qui a circulé sur les réseaux sociaux, et le travail de la police d'Albertville ont permis l'interpellation des quatre adolescents.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers