Après les émeutes à Moirans, la demande de sortie "sous escorte" du détenu a été rejetée

Publié le Mis à jour le
Écrit par Claire Digiacomi
© France 3 Alpes

Ce mercredi 21 octobre, la cour d'appel de Chambéry a d'abord confirmé le rejet d'une autorisation de sortie du détenu issu de la communauté des gens du voyage de Moirans "sous escorte". Puis le refus de sa sortie "sans escorte" est tombé. 

C'est la juge d'application des peines d'Albertville (Savoie) qui a donc pris la dernière décision concernant Mike Vinterstein qui demandait à assister aux obsèques de son frère. La juge a rejeté la demande d'autorisation de sortie "sous escorte". 

Plus tôt dans la matinée, la cour d'appel de Chambéry avait confirmé le rejet d'une première demande d'autorisation de sortie du détenu, "sans escorte" cette fois.

Reportage Angélique Mangon et Marie Chambrial
La juge d'application des peines refuse de laisser sortir un détenu pour des obsèques

L'avocat de Mike Vinterstein, Me Gallo, affirme ne pas comprendre cette position de la Justice alors que son client s'est montré "raisonnable" ces derniers mois. L'été dernier, il avait toutefois été impliqué dans une bagarre en prison. 

Extrait 12/13 - France 3 Alpes
durée de la vidéo: 01 min 36
Interview Me Gallo sur les événements de Moirans

C'est ce premier rejet de la juge d'application des peines d'Albertville, mardi, qui a mis le feu au poudre dans la communauté des gens du voyage à Moirans (Isère), entraînant des scènes particulièrement violentes dans la petite ville de 8.000 habitants. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.