• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Bactérie aux thermes de Brides-les-Bains (Savoie) : les curistes dénoncent une “absence totale de communication”

Une curiste aux thermes de Brides-les-Bains - Photo d'illustration / © Pierre AUGROS - Maxppp
Une curiste aux thermes de Brides-les-Bains - Photo d'illustration / © Pierre AUGROS - Maxppp

La colère gronde chez les curistes, à Brides-les-Bains en Savoie. Deux semaines après la découverte d'une bactérie qui a interrompu une partie des soins, ils estiment être mal informés par la direction des thermes. Ils demandent notamment le remboursement des frais d'hébergements.

Par Yann Gonon

Un collectif s'est créé en Savoie pour réclamer des comptes aux thermes de Brides-les-Bains. Une bactérie prive depuis 2 semaines les curistes d'une partie de leurs soins. Ils réclament notamment le remboursement de leurs frais d'hébergements.

C'est la découverte d'une bactérie dans l'eau des thermes utilisée pour les soins qui a tout déclenché. "Nous enregistrons un taux de pseudomonas au-delà de la norme réglementaire aux niveaux des points d’usage de soins individuels" expliquait la direction dans un communiqué en date du 2 avril dernier. Les soins concernés avaient été interrompus par précaution et des soins alternatifs avaient été mis en place.
 

Deux semaines plus tard, la situation semble ne guère avoir changé sur place. Toujours présente, la bactérie interdit la reprise des soins. De nouvelles analyses sont attendues en fin de semaine et diront si les cures peuvent ou non reprendre normalement.

Pendant ce temps, l'impatience et la colère montent chez les curistes. "Ce que nous dénonçons", explique Benoît Miegeville qui accompagne son épouse en cure et qui se retrouve à la tête d'un collectif de 152 curistes, c'est une "absence totale de communication". Selon lui, les curistes auraient ainsi continué à arriver sur place sans avoir été informés que les soins thermaux ne pouvaient pas avoir lieu.

Contactés, les thermes de Brides-les-Bains s'inscrivent en faux et indiquent que le choix a été donné aux curistes de repousser leur venue sur place. Les réservations seraient ainsi "bloquées" jusqu'au 30 avril en attendant le résultat des dernières analyses, ce que nous avons pu vérifier d'ailleurs en nous rendant sur le site internet des thermes. 
 
Sur le site internet des thermes, les réservations sont impossibles jusqu'au 30 avril. / © Site internet des thermes de Brides-les-Bains.
Sur le site internet des thermes, les réservations sont impossibles jusqu'au 30 avril. / © Site internet des thermes de Brides-les-Bains.

Le collectif indique avoir rencontré la direction à 2 reprises ce lundi 15 avril et aujourd'hui encore, mardi 16 avril, pour lui faire part de ses revendications. Les curistes réclament notamment le remboursement des frais d'hébergement engagés. Ils veulent aussi que leur soit délivré une attestation qui indique que les soins programmés n'ont pas eu lieu, de manière à pouvoir prétendre à une autre cure remboursée par la sécurité sociale dans le courant de l'année. S'ils n'obtiennent pas satisfaction, ils menacent d'une action en justice et promettent aussi de saisir l'association UFC Que Choisir.

De leur côté, les thermes de Brides-les-Bains indiquent "faire le maximum" pour informer les curistes et pour leur proposer des soins alternatifs. Ce mercredi 17 avril 2019, ils ont fait un nouveau point sur la situation en publiant un communiqué de presse.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

H-F. Thiéfaine au Parc des oiseaux (Ain)

Les + Lus