[Chambéry BD - 2012] La dédicace jamais ne lasse

Une dédicace au festival de BD de Chambéry / © Franck Grassaud - France 3 Alpes
Une dédicace au festival de BD de Chambéry / © Franck Grassaud - France 3 Alpes

C'est toujours impressionnant de voir cette file aux portes du Manège de Chambéry, une file indienne de mordus de BD qui sont là tôt pour faire signer. 20.000 visiteurs sont attendus au festival.

Par Franck Grassaud

Un sac à dos, une bouteille d'eau, un petit tabouret pliable, des feuilles blanches, une liste et parfois un appareil photo. Le festivalier BDphile a une vraie panoplie et attention, il n'est pas en vacances, il part à la chasse aux dédicaces.

Au petit matin, il est déjà là. Il s'aligne devant la porte d'entrée car le festivalier a un côté militaire. Il se met à discuter avec un autre festivalier qui a, lui aussi, fait des centaines de kilomètres pour arriver le premier.

-"Et toi t'as une liste, tu veux voir qui ?"
-"Moi je viens pour Guinebaud, paraît qu'il y a Mitric aussi. Les sept dragons, t'as vu!"

Sous le regard étonné des premiers clients du café d'à côté, la discussion se poursuit, mais avant cela on déplie l'indispensable tabouret, celui qui va aider notre festivalier à passer une belle journée. Juste une fesse posée pour patienter.

LE tabouret des festivaliers / © Franck Grassaud - France 3 Alpes
LE tabouret des festivaliers / © Franck Grassaud - France 3 Alpes
Les portes s'ouvrent et, vous me croirez si vous voulez, mais nos deux mordus se mettent à courir, le tabouret sous le bras ! Des "rock stars" les dessinateurs de BD ? y'a de quoi tomber... de son tabouret. Surtout quand on voit Sylvain Guinebaud et Nicolas Mitric se marrer comme deux enfants dissipés, la tête penchée sur leur table à dessiner.

Guinebaud et Mitric, deux "rock stars" du festival de BD de Chambéry / © Franck Grassaud - France 3 Alpes
Guinebaud et Mitric, deux "rock stars" du festival de BD de Chambéry / © Franck Grassaud - France 3 Alpes
Et là, commence une nouvelle queue, nos festivaliers n'ont pas été les plus rapides. "On attend pour un beau dessin, ça se mérite", rigole ce campeur improvisé avec son...tabouret, prêt à planter la tente sur place pour avoir sa dédicace. Mais attention, on a beau avoir une liste en main, pas question de doubler. L'organisation a même rappelé qu'un sac n'est pas un festivalier.

Une consigne sur le festival de BD / © Franck Grassaud - France 3 Alpes
Une consigne sur le festival de BD / © Franck Grassaud - France 3 Alpes
Pendant la dédidace, le fan perd ses mots. Il avait des tonnes de questions à poser, il a tout oublié. L'auteur l'aide, un sourire et paf, le festivalier s'aperçoit qu'il a un humain devant lui ! La discussion s'engage, comme une discussion de comptoir. Le visiteur n'a plus peur de son idole. Il découvre SA dédicace, pose une feuille blanche dessus, pour éviter que ça bave, et repart en chasse.

Jacques Louis au Festival de BD de Chambéry / © Franck Grassaud - France 3 Alpes
Jacques Louis au Festival de BD de Chambéry / © Franck Grassaud - France 3 Alpes
Après quelques heures à observer ce petit monde des BDphiles, on comprend mieux pourquoi ils suivent la file. Ils se racontent des histoires de BD et se téléportent dans les univers dessinés de leurs auteurs préférés.

Alors oui, ce sont des "rock stars" ces dessinateurs, puisqu'ils font tout oublier. Mais des "rock stars" qui bossent parce que pendant que leurs fans sont dans un autre monde, eux, mettent les mains dans la couleur pendant des heures pour offrir des croquis à la chaîne. Ils ont raison vos fans de vous dédicacer leur passion !

Stéphanie Dunand-Pallaz au Festival de BD de Chambéry / © Franck Grassaud - France 3 Alpes
Stéphanie Dunand-Pallaz au Festival de BD de Chambéry / © Franck Grassaud - France 3 Alpes
Retrouvez le festival de BD sur notre site


Sur le même sujet

Les + Lus