Chambéry : la justice planche sur l'extradition du couple Mastro

Michael Mastro à la sortie du tribunal fédéral de Seattle en 2009 / © AP
Michael Mastro à la sortie du tribunal fédéral de Seattle en 2009 / © AP

C'est ce mercredi que la Chambre d'Instruction de la Cour d'Appel de Chambéry examine le cas de Michael Mastro, 87 ans, et Linda, son épouse âgée de 63 ans, dans le cadre d'une affaire de faillite frauduleuse orchestrée aux États-Unis. Ils avaient été arrêtés en octobre 2012.

Par SR avec AFP

D'après les médias américains, le couple est soupçonné, entre autres, d'avoir disparu après que la justice lui a demandé de remettre deux diamants d'une valeur estimée de 1,4 millions de dollars. Sa mise en examen porte sur 43 chefs d'accusation. La Chambre d'Instruction de la Cour d'Appel de Chambéry doit se prononcer sur le cas de ce couple que la justice américaine aimerait faire revenir sur son territoire. Le couple était locataire d'une maison sous sa propre identité à Doussard, une commune proche du lac d'Annecy. 

Michael Mastro a supervisé des projets commerciaux et résidentiels dans la régions de Seattle au nord ouest du pays. Ses opérations étaient très lucratives, elles ont été estimées à une valeur de 2 milliards de dollars en 40 ans de carrière. La chute du marché immobilier l'a durement affecté et trois banques l'ont forcé à la faillite en 2009. Il doit plus de 200 millions de dollars à ses créanciers, selon le Seattle Times qui précise aussi que le couple est soupçonné de blanchiment d'argent.

La décision de la Cour d'Appel de Chambéry, quant à l'extradition du couple vers les États-Unis, sera rendue le 5 juin prochain. 

À venir, le reportage de notre rédaction...




Sur le même sujet

Rugby ProD2 : retour sur le derby Oyonnax / Bourg-en-Bresse

Les + Lus