• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

A Chambéry, l'entreprise de métallurgie SKF surfe sur la semaine de l'industrie

Semaine de l'industrie chez SKF, à Chambéry en Savoie / © France 3 Alpes
Semaine de l'industrie chez SKF, à Chambéry en Savoie / © France 3 Alpes

A l'occasion de la 9e édition de la semaine de l'industrie, voici le portrait d'une usine qui ne connaît pas la crise. A Chambéry, la société de métallurgie SKF peine même à recruter. Objectif de cette campagne : changer l'image de l'industrie auprès des jeunes et des demandeurs d’emploi.

Par Grégory Lespinasse

C'est un secteur d'activité qui souffre toujours d'une mauvaise image. La métallurgie et ses projections, le bruit, les odeurs d'huile, et des salaires très bas. Pas de quoi attirer les jeunes ou les demandeurs d'emploi.

Pour lutter contre cela, voici la semaine de l'industrie, neuvième du nom. Une opération nationale de communication dont l'objectif est de promouvoir et de renforcer l’attractivité de l’industrie et de ses métiers auprès du grand public, et plus particulièrement des jeunes et des demandeurs d’emploi.

 

Un monde qui a beaucoup changé


Chez SKF, une entreprise chambérienne spécialisée dans les roulements à destination de l'automobile, l'aéronautique et l'armement, les postes de tourneurs-fraiseurs ont du mal à être pourvus. Il manque dix salariés. Et la société, qui compte 280 collaborateurs, voudrait doubler sa surface de production et recruter une vingtaine de personnes dans les deux ou trois prochaines années.

Mais le secteur souffre toujours d'une image de travail pénible et mal rémunéré. Pourtant, l'industrie des années 80 a laissé sa place à des chaines automatisées ultra-sophistiquées, propres, et pour la plupart gérées par commandes numériques.

Les rémunérations, elles aussi, ont évolué, selon Guillaume Vitel, le responsable des Ressources Humaines de SKF Motions technologies, qui parle d'un "salaire moyen de 2.000 euros", qui peut "avoisiner les 2.500 ou 2.600 euros nets avec les primes".

 

Campagne de communication auprès des jeunes


Lancée par le ministère de l'Economie et des Finances, cette campagne vise essentiellement à redorer le blason des métiers industriels, en cruel manque de main d'oeuvre. Relayée par l'UIMM - l'Union des Industries et Métiers de la Métallurgie, le tout puissant syndicat de cette branche -, la 9e édition de la semaine de l'industrie est surtout destinée aux jeunes, leurs parents, et les enseignants des filières technologiques.

Des professeurs présents, par exemple, dans les allées et autour des chaînes de production de SKF Motions technologies pour sensibiliser au monde de l'entreprise. Parce que, selon l'IUMM, plus de 800 postes demeurent non pourvus dans les entreprises du département. 
 

Le reportage de Christian Deville et Frédéric Pasquette.
A Chambéry, l'entreprise SKF surfe sur la semaine de l'industrie.
Reportage de Christian Deville et Frédéric Pasquette. Intervenants: Jean Bajeux, Directeur Général SKF Motions technologies - Alexandre Bouvier, Ouvrier qualifié - Guillaume Vitel, Responsable Ressources Humaines - Brigitte Dupont-Colliat, Directrice Centres Information et Orientation Savoie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Mobilisation contre la fermeture des 11 lits du centre périnatal de L'Arbresle

Les + Lus