Chambéry : un projet de parking de 500 places fait polémique

© Q-Park
© Q-Park

A Chambéry, plusieurs collectifs d'habitants s'opposent au projet de construction d'un vaste parking de 500 places dans le coeur historique de la ville. Un projet surnommé "le monstre" par ses opposants, qui le jugent "surdimmensionné".

Par France 3 Alpes

Un parking de 500 places sur 7 niveaux soit 28 mètres de haut. Voilà en quelques chiffres le projet de parking Ravet, qui doit voir le jour d'ici janvier 2019 quai Ravet, à Chambéry. Un "cauchemar" pour certains habitants, opposés au projet.


Un "acte destructeur" pour les opposants
 

Quatre collectifs d'habitants se sont associés pour mener bataille contre ce projet qu'ils qualifient d'"acte destructeur de [leur] ville d'art et d'histoire". Dans une lettre adressée au maire de Chambéry, ils pointent plusieurs problèmes :
  • "L'absence totale d'intégration urbaine"
  • "La taille disproportionnée du parking"
  • "Le risque d'insécurité"
     
"La raison impose, au XXIème siècle, de ne plus défigurer nos villes par des verrues d'un autre âge. Aussi, nous espérons que nous pourrons être entendus et que le bon sens primera", concluent les opposants qui espèrent l'abandon du projet. 

Parmi les signataires de cette lettre, le collectif "Faubourg Nézin" souligne également le risque d'embouteillages supplémentaires et s'inquiète de la dégradation de la qualité de l'air.


Le maire souligne la "difficulté de stationner" à Chambéry
 

"C'est un engagement que j'ai pris pour les Chambériens", répond le maire de Chambéry, Michel Dantin, qui rappelle que le projet faisait partie de ses promesses lors de la campagne municipale de 2014. Malgré les parkings en ouvrage déjà existants, il souligne que "la difficulté de stationner dans le centre-ville de Chambéry est un problème récurrent. Les gens du centre-ville réclament plus de places pour eux-mêmes, et ceux qui vivent en dehors veulent pouvoir stationner à proximité".

Coût du projet : 12 millions d'euros. Le permis de construire ayant été validé, les travaux devraient démarrer dans les semaines qui viennent selon la municipalité. Livraison prévue en janvier 2019.

Reportage Céline Aubert-Egret et Franck Ceroni
Polémique autour du parking
Intervenants : Marielle Thiévenaz Membre du Collectif « Faubourg Nézin », Annie Delucinge Habitante du quartier depuis 15 ans, Michel Dantin Maire de Chambéry LR


Sur le même sujet

SMS de L. Wauquiez/ La réaction des lycéens

Les + Lus