Coronavirus COVID-19 : les marchés de Chambéry de nouveau ouverts

Publié le Mis à jour le

À partir du vendredi 3 avril, les marchés de plein air vont un à un se réinstaller dans les rues de Chambéry. Néanmoins, cette réouverture s'accompagne de certaines règles strictes.  

Le marché de Chambéry rouvre ce vendredi 3 mars. Distance, masques, gants et gel hydroalcoolique, y sont de mise pour garantir plus de sécurité sanitaire. Depuis la fermeture des marchés le 24 mars, les producteurs et consommateurs ont dû trouver des alternatives.

La préfecture de la Savoie a délivré une dérogation à la ville de Chambéry. Ainsi, la Mairie prévoit la réouverture du marché du centre-ville "ce vendredi 3 avril, et ce samedi 4 avril, rue de Maistre, avec un nombre d’étaliers réduit à 15 maximum." Parmi eux, seuls les producteurs locaux y sont admis. Progressivement, "d’autres marchés viendront compléter cette offre, y compris sur les Hauts de-Chambéry."
 
Ouverture du marché rue de Maistre, les vendredis et samedis, de 6 heures à 15 heures, ainsi que les mardis, de 6 heures à 13h15. Les jeudis, ouverture du marché rue Demangeat de 6h à 13h15. Enfin, chaque dimanche, seulement à partir 15 avril, ouverture du marché avenue d’Annecy, de 6 heures à 13h15.
  

Des conditions particulières de réouverture

Mais avant de pouvoir retrouver les traditionnels étales de fruits et légumes frais, son boucher ou son fromager, le client doit respecter certaines règles de sécurité sanitaire. Tout d'abord, désigner celui ou celle qui pourra s'y rendre. En effet, pour limiter la fréquentation, une seule personne par foyer est autorisée à faire le marché. Et en arrivant à l'entrée ou en sortant, il devra posséder obligatoirement au lavage de ses mains au gel hydroalcoolique.
 
À l'intérieur, un sens de circulation est imposé afin d'éviter au maximum les croisements et la promiscuité. De plus, l'organisation de l'espace des marchés est révisée au profit d'une entrée et sortie uniques, et d'un espacement entre les stands des producteurs. L'objectif de la Mairie de Chambéry est de faciliter la distanciation d'un mètre minimum entre les clients. Particulièrement, lors des files d'attente devant les étales.

Masque, gants et désinfection régulière

Même conditions pour les étaliers. Ils doivent porter un masque et des gants pour la vente des produits frais, comme le pain, le fromage ou le poulet. D'ailleurs l'usage d'ustensiles pour servir la clientèle est imposé. Autre principe de base : la désinfection régulière des claviers de paiement, des caisses, du plan de travail et des mains après avoir manipulé de l’argent. Et pour réduire le risque sanitaire, la ville conseille fortement l'usage du paiement sans contact.