Coronavirus : pas de reprise pour le handball, "la plus sage des décisions" pour Erick Mathé, coach de Chambéry

Comme d'autres sports, le handball doit s'adapter à l'épidémie de coronavirus. La décision a été prise ce mardi 14 avril par la Ligue nationale de handball : le championnat 2019/2020 ne reprendra pas. Chambéry termine 9e, Paris est champion.
 

Erick Mathé, coach de Chambéry
Erick Mathé, coach de Chambéry © Laurent Theophile - Team Chambé
Pour Erick Mathé, le coach de Chambéry « la décision prise hier par le comité directeur de la Ligue Nationale de handball est la meilleure possible, d’ailleurs aucun club n’a déposé de recours ce qui est bien la preuve que c’est la plus juste. Tous les acteurs se sont retrouvés autour de ce choix, personne n’a cherché à tirer la couverture à lui. La famille du handball a joué comme un vrai collectif ».

Le championnat de France 2019/2020 de handball ne reprendra donc pas. Il restait huit journées à jouer sur les 26 initialement prévues, mais suite aux annonces du président de la République sur le report de la date de déconfinement au 11 mai, il est devenu impossible d’envisager la poursuite du championnat. « En gros, on a estimé que pour reprendre dans de bonnes conditions, il nous aurait fallu quatre semaines de préparation, pour remettre tout le monde à niveau » précise Erick Mathé. « Dans ces conditions, jouer les huit derniers matchs dans un délai super court devenait impossible ! Le championnat est donc définitivement stoppé, gelé à la 18e journée. Paris est Champion et nous terminons à la 9e place. Les cinq premiers joueront l’Europe l’année prochaine, il n’y aura pas de descente et deux clubs monteront de D2 en D1 ».

C’est donc un championnat élite 2020/2021 élargi à 16 clubs qui débutera « sans doute fin août 2020 » selon Erick Mathé « et si rien ne change d’ici là ».
 

Déçu pour Yann Genty et Johannes Marescot


En affrontant Aix-en-Provence le 4 mars dernier au Phare, Chambéry ne savait qu’il jouait son dernier match de la saison « on finit sur une bonne note puisqu’on a gagné (30/22, NDLR). Et finalement, au classement, on est 9e. Je pense, même si on ne pourra jamais le vérifier, qu’on aurait pu terminer un peu plus haut, car on était sur une nouvelle dynamique…. Mais ce n’est pas ça qui m’embête le plus, le truc qui est juste un peu bête concerne Yann Genty et Johannes Marescot », car les deux joueurs cités par Erick Mathé ne seront plus là à la reprise. « Yann part pour Paris et Johannes, qui a été formé au club, pour St Raphaël, et tous les deux n’auront pas eu l’occasion de dire au revoir aux supporters. Ça peut paraître bête, mais c’est important pour les joueurs ».

Personne ne leur en voudra, car le 4 mars dernier, qui aurait pu imaginer la situation dans laquelle nous vivons ? Personne.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé chambéry savoie handball sport handball