Cyclisme : la trentaine et de nouvelles ambitions pour l'équipe AG2R Citroën

Publié le
Écrit par A.B avec AFP
L'Australien Ben O'Connor (AG2R Citroën) sera, notamment, attendu sur le prochain Tour de France.
L'Australien Ben O'Connor (AG2R Citroën) sera, notamment, attendu sur le prochain Tour de France. © Jose Jordan/AFP

L'équipe AG2R Citroën, basée à La-Motte-Servolex (Savoie), se prépare à fêter ses trente années d'existence au cours d'une saison où elle nourrit de nombreuses ambitions. Tour d'horizon des nouveaux leaders de la formation savoyarde.

A bientôt trente ans, l'équipe AG2R Citroën se donne, cette saison, pour but de faire encore mieux que sa huitième place mondiale dans l'élite du cyclisme. Et de confirmer la révélation de l'Australien Ben O'Connor dans le Tour de France.

"Nous avons réussi à monter en puissance", se satisfait son directeur et fondateur en 1992, Vincent Lavenu, "nous étions treizième en 2020". Le Savoyard, qui a présenté son groupe, ce vendredi 7 janvier à Paris, s'est surtout réjoui de la cohésion d'un effectif chamboulé au début 2021. Onze nouveaux étaient arrivés, en début d'exercice, en même temps que le départ du leader emblématique, Romain Bardet.

De nouveaux leaders

"La mayonnaise a pris", a-t-il estimé en notant l'intégration du Belge Greg Van Avermaet, troisième du Tour des Flandres au printemps à défaut de connaître la consécration que vise toujours le champion olympique 2016.

Pour 2022, le patron de l'équipe, qui a très peu modifié cette fois ses effectifs, a fixé l'objectif de "faire encore un peu mieux", "gagner une ou deux places" et "gagner plus de courses" pour passer de 12 succès à une vingtaine au bilan de la saison. "C'est notre point faible", a-t-il relevé, faute de sprinteur majeur dans son groupe.

Sans renfort d'importance, l'équipe garde ses leaders. Van Avermaet sera toujours tourné en priorité vers les classiques flandriennes. Ben O'Connor, lui, a comme priorité le Tour de France dont il a pris l'an passé la 4e place (avec un succès d'étape à Tignes).

L'équipe basée à La-Motte-Servolex, près de Chambéry, pourra aussi compter sur ses jeunes talents français, Benoît Cosnefroy et Aurélien Paret-Peintre.

Nous ne fixons pas d'objectif chiffré à O'Connor.

Vincent Lavenu, directeur de l'équipe AG2R Citroën

"Nous ne fixons pas d'objectif chiffré à O'Connor, simplement qu'il fasse pour le mieux", a précisé Lavenu qui fait confiance à son coureur, désormais établi en Andorre. Mais l'Australien sera l'homme de base du groupe pour le Tour, avec Aurélien Paret-Peintre.

Cosnefroy, pour sa part, va découvrir en mars les Strade Bianche et Milan-San Remo. Il se concentrera le mois suivant sur les classiques ardennaises, son terrain de prédilection (2e de la Flèche Wallonne 2020). "J'aurai un programme surtout WorldTour", a annoncé le puncheur normand. Il s'est déjà imposé à ce niveau, l'an dernier, lors de la Bretagne Classic.

Jungels toujours dans l'inconnu

Pour le cinquième leader théorique, Bob Jungels, les ambitions restent à définir. Le Luxembourgeois, décevant en début d'année, a subi ensuite une double intervention à l'artère iliaque qui a gâché sa saison. "On a trouvé les maux", a commenté son patron, convaincu du "grand talent" de son coureur, vainqueur par le passé d'un "monument" (Liège-Bastogne-Liège 2018).

Par-delà les vicissitudes saisonnières, AG2R Citroën se félicite de sa filière de formation, basée à Chambéry, avec pour fondement le double cursus scolarité-sport. Derniers "produits" en date : Paul Lapeira et Valentin Paret-Peintre qui ont franchi le pas ces dernières semaines.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.