Chambéry : incendie dans un centre équestre, un gros panache de fumée provoque l'inquiétude des habitants

Un incendie a éclaté en fin de journée hier, mercredi 7 mai, dans un centre équestre situé à Chambéry. Entre 40 et 50 pompiers ont été déployés pour éteindre les flammes. Un important panache de fumée était visible dans toute l'agglomération.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Anne Hédiard - France 3 Alpes.
Les pompiers de Savoie sont mobilisés depuis hier soir, mercredi 6 mai, sur l'incendie d'un centre équestre à Chambéry. Pas de blessé mais les dégâts sont importants et le gros panache de fumée qui se dégage a été l'origine de nombreux appels d'habitants inquiets.

L'incendie s'est déclaré aux alentours de 20 heures dans le centre équestre de Buisson rond. Très vite, d'importants moyens ont été déployés sur place. Entre 40 et 50 pompiers sont intervenus au plus fort du sinistre. Six lances ont été utilisées sur place pour éteindre les flammes.
 
L'intervention des pompiers a été filmée par nos confrères de France Bleu Pays de Savoie.
 
Le feu a rapidement détruit une partie des écuries de ce bâtiment de 300 m2. Au total, une dizaine de tonnes de foin sont parties en fumée, occasionnant un très gros panache de fumée. Cette fumée, visible d'une grande partie de l'agglomération de Chambéry a été à l'origine de très nombreux appels au SDIS 73.

Heureusement, personne n'a été blessé au cours de l'incendie. Les propriétaires avaient réussi à faire sortir la vingtaine de chevaux présents sur le site avant l'arrivée des secours. Aucun d'entre-eux n'a péri dans les flammes.

Ce jeudi en début de matinée, une fumée blanche continuait à se dégager des décombres. Les pompiers étaient toujours présents sur place pour continuer à arroser le fourrage et pour empêcher tout nouveau départ de feu. On ne connaît pas pour l'instant l'origine du sinistre. Une enquête a été ouverte.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter