INTERVIEW. Emma Lombardi, étoile montante du triathlon français : "Les Jeux olympiques, c'est mon but"

La triathlète savoyarde Emma Lombardi dispute, ce samedi 24 septembre, les grandes finales des championnats du monde de triathlon à Pontevedra, en Espagne. L'occasion pour la jeune pépite de décrocher une troisième place au classement général, à un an des JO de Paris 2024.

À 22 ans, la triathlète de Chambéry Emma Lombardi s'apprête à disputer les grandes finales du Championnat du monde de triathlon, organisées ce samedi 24 septembre à Pontevedra, en Espagne. La jeune pépite tricolore pourrait y décrocher une troisième place au classement général, seulement deux ans après son arrivée au plus haut niveau.

Après un titre de championne de France juniors en 2019, la Savoyarde a remporté l'or du relais mixte lors des derniers Mondiaux en 2022. Accrocher une troisième place aux championnats du monde est donc un bel objectif de fin de saison, avant de se tourner vers les Jeux olympiques de Paris 2024 :

"France 3 Alpes : Pourquoi ce dernier rendez-vous de la saison est si spécial ?

Emma Lombardi : Je serai dans une semaine à Pontevedra pour la grande finale de la World Triathlon Series. L'issue de cette finale décidera du champion et de la championne du monde de cette année. Pour ma part, je vais jouer la troisième place du classement général de ce championnat du monde.

Avec ma quatrième place au "test event" de Paris (course de préparation en vue des Jeux olympiques de Paris 2024, NDLR), si je parviens à monter sur le podium lors de cette grande finale à Pontevedra, ça me permettra d'obtenir une qualification pour les JO.

Quels souvenirs gardez-vous de ce "test event" à Paris, un avant-goût des Jeux olympiques ?

Ça nous a permis de découvrir les parcours, de prendre des repères pour l'année prochaine. Il y avait aussi beaucoup de public présent pour nous encourager. C'était une super expérience. Ça m'a permis de noter des points à travailler pour l'année prochaine. Donc je suis très contente d'avoir pu faire cette course en août dernier.

Ces Jeux olympiques sont-ils devenus une obsession pour vous ?

Ça me trotte dans la tête, mais ce n'est pas encore une obsession. Bien sûr, c'est ce pourquoi je m'entraîne. C'est vraiment mon but pour l'année prochaine. Mais j'ai encore pas mal d'étapes à valider, notamment cette finale de la World Triathlon Series qui va être très importante.

Vous êtes au niveau élite depuis deux ans. Est-ce qu'avant ça, vous vous imaginiez participer aux Jeux olympiques ?

C'est vrai que ça a été très rapide. L'année dernière, je faisais mes premières WTCS (World Triathlon Championship Series). Et là, cette année, je joue déjà une troisième place au classement général. Donc ça a été un peu une surprise. Mais je suis très contente de ma progression et j'espère que ça va continuer comme ça."

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Auvergne-Rhône-Alpes
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité