"Les remarques sont régulières" : à Chambéry, ces parents veulent normaliser l’allaitement en public

Ce mercredi 14 septembre, à Chambéry, en Savoie, plusieurs femmes se sont mobilisées afin de briser le tabou de l’allaitement en public et normaliser le fait de nourrir son enfant au sein sans faire l’objet de critiques.

Selon un sondage de Lansinoh relayé par la fondation Jean Jaurès, 17 % des mamans allaitantes affirment avoir été "ouvertement critiquées" ou "victimes de préjugés" en 2021, soit une femme sur cinq.

Face à ce constat, la photographe Anne Gentillau a décidé "de parler de ce sujet et de mettre en avant la liberté des parents" en immortalisant ces moments de vie. Ce mercredi 14 septembre, plusieurs mamans se sont réunies devant la mairie de Chambéry, accompagnées de leurs enfants.

En groupe, et en train d’allaiter, ces mamans se font photographier dans un but : "Il faut normaliser le fait de nourrir son enfant quand on veut, où on veut et comme on veut dans l’espace public", affirme l’une d’entre elles.

Un mouvement national lancé pour briser ce tabou

Les photographies prises par Anne Gentillau seront ensuite publiées sur les réseaux sociaux, sous le hashtag #JaiFaimJeMange, un mouvement lancé en 2021 par la photographe Ana Kï, basée à Bordeaux. Son objectif est de "normaliser le sein nourricier dans l'espace public au même titre que la petite cuillère ou le biberon" peut-on lire sur le compte Instagram du mouvement.

Quand allaiter en public fait polémique

En juin 2022, à Paris, une femme s’était vue interdite d’allaiter au Louvre. Un agent l’en avait empêché car "cela pouvait déranger une partie des visiteurs", comme le rapportait Le Parisien. Le musée avait ensuite répondu sur les réseaux sociaux : "La question du bon accueil des familles et notamment des mamans pendant leurs visites au musée du Louvre nous tient particulièrement à cœur."

Il est tout à fait possible d’allaiter au sein du musée.

Musée du Louvre, sur Twitter.

Car aux yeux de la loi, rien n’empêche une femme d’allaiter son enfant dans un lieu public. De plus, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a recommandé, en mai 2001, "un allaitement maternel exclusif pendant les 6 premiers mois de la vie et la poursuite de l’allaitement jusqu’à l’âge de 2 ans voire au-delà en fonction du souhait des mères".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité