Monument préféré des Français : la rotonde ferroviaire de Chambéry choisie pour représenter l'Auvergne-Rhône-Alpes

La rotonde ferroviaire de Chambéry, la plus grande construite en France, a été choisie pour représenter la région Auvergne-Rhône-Alpes dans l'émission Le Monument préféré des Français sur France 3. C'est au public de départager les 14 sites toujours en lice.

Elle s'est attiré les faveurs du public parmi les trois sites en lice en Auvergne-Rhône-Alpes. La rotonde ferroviaire de Chambéry a été choisie pour représenter la région dans l'émission Le Monument préféré des Français présentée par Stéphane Bern. Elle était en compétition face au château de Menthon-Saint-Bernard (Haute-Savoie) et le site Le Corbusier à Firminy, dans la Loire.

Trois monuments avaient été présélectionnés pour chaque région. Le vote du public a permis d'en retenir 14 en France qui sont de nouveau mis en compétition. Les votes sont ouverts sur la page de l'émission jusqu'au 22 juillet à midi. Celui qui obtiendra le plus de voix sera élu monument préféré des Français lors de la diffusion de l'émission, sur France 3, à l'occasion des 38es Journées européennes du Patrimoine.

La rotonde ferroviaire de Chambéry, l'un des monuments emblématiques de la capitale savoyarde, est la plus grande jamais construite en France. Avec sa charpente métallique articulée, imaginée par Gustave Eiffel, la rotonde ferroviaire est un édifice unique : 110 mètres de diamètre, 34 mètres de hauteur et une masse de plus de 900 tonnes.

Elle a été construite au début du XXe siècle pour faciliter les manœuvres et l’entretien des locomotives. La rotonde ferroviaire échappe aux bombardements des Alliés pendant la Seconde guerre mondiale et à une destruction envisagée par la SNCF en 1980. Quelques cheminots réussiront à convaincre le géant ferroviaire de conserver ce témoignage industriel, depuis restauré et entretenu. Encore utilisée pour l'entretien d'une cinquantaine de locomotives, elle est également ouverte au public pour des visites.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
télévision économie médias patrimoine culture