A quoi ressemblera le parking Ravet à Chambéry ? Les habitants invités à donner leur avis

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Alpes

La mairie de Chambéry lance une consultation publique concernant les aménagements du parking Ravet, un silo à voitures controversé dont les travaux ont débuté sous la municipalité précédente.

Faute de pouvoir annuler le projet, le nouveau maire Thierry Repentin (DVG) avait promis de modifier la physionomie du parking Ravet voulu par son prédécesseur Michel Dantin (LR). 

La mairie de Chambéry lance ce lundi 21 septembre une consultation publique. Elle invite ses administrés à "s’exprimer sur les évolutions possibles du parking et les aménagements de ses abords".
 

Une première réunion publique aura lieu ce lundi soir à 19h salle Coeur de Mérande à Chambéry. "Des projets alternatifs sont prêts et seront présentés" lors de cette réunion, communique le Collectif Ravet sur son site.

Ce silo à voitures de sept étages sur 28 mètres de haut devait disposer de 500 places de parking à proximité du centre-ville de Chambéry, pour "offrir du stationnement et lutter contre la désertification du centre-ville", d'après l'ancien maire.

Un chantier à 11 millions d'euros dont les travaux ont débuté à l'été 2019.
 

Depuis le lancement du projet, des résidents du faubourg Nézin réunis en collectif ont déposé des recours devant le tribunal administratif et plusieurs organisations militates comme Extinction Rebellion ou Youth for Climate ont mené des actions pour s'opposer à la construction de ce parking, comme en juin dernier. 

L'élévation du parking a été stoppée et les projets alternatifs devraient tenter de résoudre une équation délicate : amender le schéma initial sans que le coût soit trop élevé pour les Chambériens.

La consultation devrait durer jusqu'au 19 octobre, date de la réunion de clôture.

Le conseil municipal décidera ensuite de l'évolution du parking, "après analyse des contributions sur les différents aménagements", assure la mairie sur son site.