• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Fumée toxique en gare de Modane (Savoie) : le trafic a repris

La fuite provient d'un train de fret arrêté en gare de Modane / © Marion Feutry / France 3 Alpes
La fuite provient d'un train de fret arrêté en gare de Modane / © Marion Feutry / France 3 Alpes

Une fuite venant d'une remorque embarquée sur un train de fret a perturbé très fortement le trafic de la gare SNCF de Modane toute la matinée. Sous l'effet de l'humidité, les déchets qu'elle contenait ont fermenté, jusqu'à former une fumée toxique. Le trafic a repris des deux côtés de la frontière. 

Par Cécile Sauzay

Du bois, des plastiques et des métaux "souillés", mélangés à plusieurs huiles, des solvants et de la colle... Avec l'humidité ambiante de ce mercredi 3 octobre à Modane (Savoie), ces déchets de chantiers ont fini par fermenter, jusqu'à former la fumée toxique qui s'est échappée d'une remorque embarquée sur un train de fret à l'arrêt ce matin. Une fuite qui a bloqué le trafic ferroviaire en gare de Modane, laissant à l'arrêt deux TGV entre Paris et Milan remplis de voyageurs.  

Immédiatement après le signalement de la fuite, une opération mêlant conjointement les sapeurs-pompiers de Chambéry et des spécialistes du risque chimique tentait de déterminer les causes de ce dégagement de fumée. Le périmètre de sécurité mis en place a stoppé tout trafic en gare de Modane ainsi que sur les lignes qui la traversent. Il a fallu débâcher, évacuer, et sécuriser l'engin, situé juste au-dessous de caténaires à haute tension. 

En conséquence, deux TGV, un Paris-Milan et un Milan-Paris sont restés bloqués pendant plusieurs heures. Les voyageurs ont tout de même été ravitaillés en eau et en nourriture. En tout, cinq bus de substitution ont été envoyés à Saint-Jean-de-Maurienne à 13h45, ils emmèneront les 250 voyageurs du Milan-Paris vers leur destination initiale. De l'autre côté des Alpes, le TGV bloqué à Bardonechia transportait 230 personnes. En complément, des cars de remplacement ont assuré la liaison de la ligne TER reliant Saint-Jean-de-Maurienne à Modane, et celle reliant Chambéry à Modane. 

La benne portant l'étiquette "produits toxiques", faisait partie d'un convoi de marchandises de 12 wagons, dont 6 portaient des chargements de matières dangereuses, parti d'Orbassano, près de Turin, à destination du terminal d'Aiton-Bourgneuf, en Savoie. Mais "ce dégagement de fumée ne présente aucun danger pour la population en dehors du périmètre de sécurité établi, rappelle la préfecture de Savoie. Il s’agit d’une combustion lente de produits issus du BTP (peinture, bois,
plastique…). Il n’y a pas de matières dangereuses
."

Le chargement du conteneur doit être transbordé sur un autre train de marchandises. En attendant, la remorque a été déplacée, permettant la reprise du trafic ferroviaire dès 14 heures côté français. 
Côté italien, la circulation a repris plus tard, vers 16h30. Une draisine a été envoyée sous le tunnel du Fréjus (du côté italien) pour vérifier l'absence de produits toxiques dans l'infrastructure. 

La SNCF a fermé les réservations de demain matin pour permettre aux voyageurs n’ayant pas pu se rendre à Paris ou Milan aujourd’hui d'avoir une place dans les TGV de demain.
 
fumée à Modane



 

Sur le même sujet

Safari de Peaugres : Rhino, jeune rhinocéros blanc

Les + Lus