VIDÉO. Table basse, banc ou tabouret : une jeune entreprise savoyarde transforme des skis hors d'usage en mobilier

Des centaines de milliers de skis usagés finissent chaque année à la déchetterie après une durée d'utilisation très courte. L'entreprise savoyarde Skitec s'emploie à les récupérer pour les transformer en mobilier, du porte-manteau à l'abribus.

Skis alpins, de fond, de randonnée ou snowboard, toutes les sortes de planche de toutes les époques peuvent trouver une seconde vie. Transformés en pieds de table basse ou en assise de banc, ces skis hors d'usage sont recyclés en mobilier par la jeune entreprise Skitec basée à Sainte-Hélène-du-Lac (Savoie).

Quelque 15 000 planches sont stockées dans ses locaux avant de passer entre les mains de Jonathan Randon. "On enlève les stigmates de leur vie passée sur les pistes : les marques et les traces de colle, la rouille sur les carres, explique le responsable de la gamme mobilier. Une fois qu'on les a travaillés, on va avoir un côté plus satiné avec les carres qui ont retrouvé de leur superbe."

Skitec s'emploie à recycler cet objet régional qui finit sa vie à la déchetterie après un temps d'utilisation très court. "La durée de vie moyenne d'une paire de skis, c'est entre 3 et 5 ans. C'est vraiment très peu. Ça fait à peu près 500 000 skis par an qui partent à la déchetterie. Forcément, il y a des choses à faire avec", estime Jonathan Randon.

"Un matériau qui suscite beaucoup d'émotions"

Certaines paires entreposées dans l'atelier ont quelques mois, d'autres sont vieilles de 80 ans. "Le panel est énorme. C'est autant d'histoires à raconter et d'univers vers lesquels aller", ajoute-t-il. La seconde vie donnée à ces planches dépend d'abord de leurs propriétés de fabrication et des matériaux qui les composent.

"On se sert de leurs qualités techniques et de leurs caractéristiques, le fait qu'ils soient flexibles ou solides, leur finesse, pour magnifier des objets tels qu'un tabouret haut, des tables ou des fauteuils", poursuit Jonathan Randon. La gamme de mobilier proposée par Skitec va du porte-manteau jusqu'à des abris à vélo pour les cités scolaires ou des abribus aux allures très alpines.

durée de la vidéo : 00h02mn08s
Table basse, banc ou tabouret : une jeune entreprise savoyarde transforme les skis usagés en mobilier ©France Télévisions

Le design personnalisé est au cœur du projet porté par Skitec : les clients peuvent commander des meubles aux couleurs de leur choix, mais aussi avec leur modèle de ski préféré. "Sur le mobilier, les gens tiltent tout de suite en voyant les skis. C'est un matériau qui suscite beaucoup d'émotions parce que souvent, par ici, on pratique le ski. Ça nous évoque notre jeunesse, des moments avec la famille, les amis", raconte la gérante de Skitec, Emile Vuillequez.

Avec son stock considérable, le fabricant semble en mesure de satisfaire toutes les exigences. Après trois années d'activité, Skitec affiche l'ambition de réutiliser 100 000 skis par an dans l'espoir de réduire le volume de ces déchets difficiles à recycler.

Ce type d'initiatives commence à émerger dans les Alpes, comme à Grenoble où les deux co-fondateurs de l'entreprise Nok Boards transforment de vieux snowboards en skateboards haut de gamme et éco-responsables avec l'espoir, là aussi, de tendre vers le zéro déchet.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité