Cet article date de plus de 3 ans

La commune d'Avrieux, en Savoie, cherche de nouveaux écoliers sur Facebook pour sauver une classe

Petite commune de Savoie cherche nouveaux élèves pour éviter la fermeture d'une classe. C'est la petite annonce postée par la mairie d'Avrieux sur le réseau Facebook. En 24 heures, 2 familles se sont déjà manifestées.

© Mairie d'Avrieux.
"Si vous êtes parents d'enfant(s) âgé(s) de 3 à 11 ans et recherchez une école récente à taille humaine avec cantine, accueil périscolaire et services de garde d'enfants à proximité, l'école d'Avrieux Villarodin Bourget, est prête à accueillir votre bambin". Ainsi est libellée la petite annonce postée sur Facebook par la petite commune savoyarde ce mardi 27 mars 2018. Objectif : attirer de nouveaux écoliers pour éviter une fermeture de classe.

La technique avait déjà été testée à Bessans, toujours en Savoie, en mai dernier. Le maire avait lui aussi posté sur le réseau social. Et plusieurs familles avaient répondu à l'appel.


Le maire d'Avrieux, Jean-Marc Buttard, avoue s'être inspiré de l'expérience menée à Bessans. Si l'école du village accueille cette année 83 élèves, elle devrait en perdre 8 d'ici la prochaine rentrée. Conséquence, l'une des 4 classes pourrait tout simplement disparaître.

Pour donner envie à de futures familles de scolariser leurs enfants sur la commune, la mairie vante les mérites de son école : "Les enfants évoluent dans un bâtiment récent ( 2013) doté de salles de cours connectées (vidéo projecteur, ordinateur, accès internet)" peut-on lire sur la petite annonce. Et d'insister, en évoquant une "cantine ... à proximité immédiate" ou encore les sorties scolaires prévues : "A l'automne, en hiver et au printemps, natation et ski sont au programme".
 


La classe menacée pourra-t-elle être sauvée grâce à Facebook ? Le maire est plutôt optimiste : "en 24 heures, nous avons déjà reçu plusieurs messages de familles intéressées" explique Jean-Marc Buttard.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société internet sorties et loisirs défis facebook