Courchevel : un skieur de 16 ans se tue sur une piste bleue, les secouristes alertent sur le nombre élevé d'accidents

Publié le
Écrit par Camille Belsoeur .

Un skieur âgé de 16 ans est décédé en chutant sur une piste bleue de la station de Courchevel vendredi 12 février.

L'accident s'est produit vendredi 12 février sur la piste bleue des Grandes bosses qui part du haut du télésiège de La Combe sur le domaine skiable de Courchevel en Savoie. Un jeune skieur de 16 ans est décédé suite à une chute sur cette piste de difficulté moyenne. C'est le peloton de gendarmerie de haute-montagne (PGHM) de Bourg-Saint-Maurice qui a pris en charge la victime, inconsciente sur la neige au moment de l'arrivée des secouristes. Héliporté en urgence absolue à l'hôpital de Chambéry, le skieur a finalement succombé à ses blessures à l'hôpital. 

Les circonstances de cet accident sont encore floues. Une enquête a été ouverte par le parquet d'Albertville pour déterminer les causes de ce drame. 

"Samedi nous sommes intervenus 18 fois pour des accidents sur les pistes"

De manière générale, le commandant Patrice Ribes, patron du PGHM de Savoie, alerte sur le nombre élevé d'accidents sur les pistes depuis plusieurs semaines. "Je ne dis pas ça en lien avec le décès du jeune skieur dont on ne connaît pas encore les circonstances, mais samedi nous sommes intervenus 18 fois pour des accidents sur les pistes. C'est un chiffre énorme, surtout pour un samedi jour de chassé-croisé. Au mois de janvier, nous avions aussi constaté une hausse du nombre de collisions entre skieurs", confie Patrice Ribes à France 3 Alpes. 

Le patron du PGHM de Savoie appelle donc les skieurs à la prudence sur les pistes. "Les domaines skiables sont très bien préparés avec des balisages pour inciter les skieurs à ralentir sur les croisements par exemple, mais il faut que les skieurs restent responsables et adaptent leur comportement"

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité