• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Crash d'un hélicoptère sur les hauteurs d'Albertville en Savoie

Ce mercredi 4 décembre, un hélicoptère du SAF s'est abîmé dans la pyramide du Grand Arc, non loin d'Albertville. Les deux occupants s'en sortent quasiment indemnes. L'accident s'est produit lors d'un entraînement. 

Par Sophie Pellerin

Ce mercredi après-midi, près de la Dent du Corbeau, L'Ecureuil AS 350 B3 du SAF évoluait à moins de 2 minutes de vol de la base de cette société de secours et d'assistance par hélicoptère. A son bord, un pilote et un instructeur. Ils effectuaient un exercice de simulation de panne quand, soudain, la réalité a dépassé l'exercice. Le pilote a en effet perdu le contrôle de l'hélicoptère. 

En urgence, "il a plaqué la machine à terre dans une combe enneigée", nous a expliqué le président du SAF, Christophe Rosset. L'Ecureuil a totalement été détruit mais ses deux occupants s'en sortent avec quelques contusions et une plaie à la tête pour l'un des deux. "Jusqu'à ce que je parle aux pilotes, j'ai vécu un moment difficile et angoissant", nous a confié Christophe Rosset. C'est un autre pilote du SAF qui est venu récupérer ses collègues en hélicoptère.

Mais pourquoi cet accident? Pour répondre à cette question, le parquet d'Albertville a décidé de faire diligenter une enquête par la BGTA, la gendarmerie des transports aériens. "C'est souvent un mélange de mécanique et d'humain, mais on a aussi parfois des surprises", a conclu le président du SAF.

Sur le même sujet

"Pet-sitting" : la solution pour faire garder ses animaux de compagnies en votre absence.

Les + Lus