Cyclisme : porté par l'élan de Décathlon-AG2R, Ben O'Connor vise le podium sur le Tour d'Italie

Ben O'Connor, coureur australien de la formation savoyarde Décathlon-AG2R La Mondiale, nourrit de grandes ambitions pour le prochain Giro. Porté par la dynamique son équipe et des résultats prometteurs en ce début de saison, il s'apprête à affronter les routes italiennes avec l'objectif de monter sur son premier podium d'un grand Tour.

L'Australien Ben O'Connor sera le leader de l'équipe savoyarde Décathlon-AG2R La Mondiale sur le Tour d'Italie, du samedi 4 au dimanche 26 mai 2024. Le coureur qui s'était illustré au Tour de France 2021, en terminant quatrième au classement, ambitionne désormais de monter sur son premier podium d'un grand Tour lors du prochain Giro, qui débute ce samedi. Porté par la dynamique positive de son équipe, il espère concrétiser ses aspirations sur les routes italiennes.

Un partenariat gagnant

Avec douze victoires, dont quatre en World Tour, soit trois de plus que sur toute l'année 2023, la formation savoyarde réalise une première partie de saison de rêve qui la place au troisième rang du classement UCI derrière UAE et Lidl-Trek, mais devant des puissances comme Alpecin, Visma, Ineos et Soudal-Quick Step.

Selon le manager de l'équipe, Vincent Lavenu, cette performance a été induite par l'arrivée de l'enseigne sportive en novembre 2023 comme partenaire-titre permettant à l'équipe d'afficher un nouveau look, de nouveaux vélos et des nouvelles ambitions qui semblent avoir infusé à tous les étages de la fusée, des jeunes coureurs aux leaders plus expérimentés comme O'Connor.

À 28 ans, originaire de Subiaco, en banlieue de Perth, O'Connor s'apprête à disputer son neuvième grand Tour, animé par le désir de concrétiser les espoirs entrevus par le passé. En 2021, il avait crevé l'écran en gagnant à Tignes pour terminer quatrième du Tour de France. La suite a été moins reluisante et le déclassement fut même sévère l'an dernier lorsqu'il a été rétrogradé, en plein Tour de France, au rang d'équipier, remplacé par l'Autrichien Felix Gall qui sera de nouveau le leader de l'équipe sur la prochaine Grande Boucle.

Un début de saison flamboyant

Publiquement, l'Australien n'a jamais protesté pour mieux se remettre au travail. Son début de saison témoigne de cette détermination retrouvée, alignant les bons résultats. Vainqueur du Tour de Murcie et d'une étape du Tour UAE, il s'est classé deuxième au général du Tour UAE et du Tour des Alpes, ainsi que cinquième de Tirreno-Adriatico.

L'Australien estime avoir bénéficié d'une "préparation idéale", notamment grâce à un long stage d'altitude sur les pentes de l'Etna, en Sicile, aux côtés de ses coéquipiers Larry Warbasse et les frères Aurélien et Valentin Paret-Peintre, qui l'accompagneront sur le Giro.

Décathlon-AG2R La Mondiale, dont le budget est passé de 23 à 26 millions d'euros cette année, mise sur lui pour se "concentrer sur le général". Et décrocher, si les choses se goupillent bien, son premier podium sur un grand Tour depuis la troisième place de Romain Bardet au Tour de France 2017.

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité