Déconfinement : le maire de Courchevel demande une dérogation pour autoriser l'accès aux lacs

Le maire de Courchevel a demandé une dérogation au préfet pour que le public puisse de nouveau se rendre au lac de La Rosière. / © Ibex73 / Creative commons
Le maire de Courchevel a demandé une dérogation au préfet pour que le public puisse de nouveau se rendre au lac de La Rosière. / © Ibex73 / Creative commons

L'accès aux lacs de la Rosière, du Praz et du Plan du Vah, en Savoie, est restreint depuis l'instauration du confinement. Le maire de Courchevel a fait une demande de dérogation pour y autoriser les activités sportives, sous certaines conditions.

Par Margot Desmas

Bientôt une nouvelle dérogation pour accéder aux lacs des Alpes du nord ? Le maire de Courchevel, Philippe Mugnier, a fait une demande en ce sens, a annoncé la municipalité vendredi 15 mai. L'édile espère "un retour rapide et positif" du préfet de la Savoie pour que l'accès aux lacs de la Rosière, du Praz et du Plan du Vah "se fasse dans de bonnes conditions, sans incompréhension".

Les lacs, plans d'eau et plages sont fermées depuis l'instauration du confinement, imposé à la population pour lutter contre l'épidémie de nouveau coronavirus. Le ministère de l'Intérieur avait annoncé jeudi des possibilités d'ouverture au "cas pour cas", sur demande des élus locaux.

 

Autoriser les activités sportives


Dans un courrier, le maire de la station savoyarde de Courchevel demande au préfet que "toutes les activités sportives adaptées aux lieux, hors activités nautiques, soient autorisées telles que marche, randonnée, VTT, pêche, course à pied, ainsi que les pique-niques". Autant d'activité qui devront se conformer aux consignes déjà formulées par les autorités sanitaires : pas de regroupement de plus de 10 personnes, pas de déplacements au-delà de 100 kilomètres de son domicile sans motif impérieux...
 

"Cet accès serait soumis au respect des règles de distanciation telles qu’édictées par le ministère des Sports (...) et la police municipale serait chargée de veiller au bon déroulement des activités", souligne la municipalité dans une annonce publiée sur les réseaux sociaux.
 

La France vit son premier week-end post-confinement, au vert ou à la montagne, mais sous l'oeil d'autorités appelant à la prudence face au Covid-19. L'Isère, la Savoie et la Haute-Savoie ont autorisé l'accès à la montagne depuis lundi, et les activités nautiques sont désormais autorisées sur le lac d'Annecy, mais pas la baignade.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus