Déconfinement : les travaux reprennent sur la route des gorges de l'Arly, fermée depuis un gros éboulement

Le secteur du BTP reprend progressivement ses activités alors que la France est encore confinée. C'est le cas près d'Ugine (Savoie), sur la route des gorges de l'Arly, fermée depuis février 2019 suite à un important éboulement.

Le secteur du BTP reprend ses activités à quelques jours du déconfinement, notamment sur la route des gorges de l'Arly en Savoie.
Le secteur du BTP reprend ses activités à quelques jours du déconfinement, notamment sur la route des gorges de l'Arly en Savoie. © France 3 Alpes
Les ouvriers sont de retour sur le chantier, à quelques jours du déconfinement. Entre Savoie et Haute-Savoie, les travaux reprennent sur la route des gorges du val d'Arly, près d'Ugine. La priorité est de rétablir au plus vite la circulation sur cette route régulièrement fermée, alors que le chantier dure depuis plus d'un an.

Après un mois d'interruption, les ouvriers ont repris le travail dans le respect des mesures barrières pour faire face à l'épidémie de nouveau coronavirus. La route des gorges de l'Arly est fermée depuis un gigantesque éboulement de 8 000 m3 de roche en février 2019. D'importants blocs s'étaient détachés de la falaise qui surplombe le tunnel des Cliets, à présent obstrué d'un côté comme de l'autre.

"Cet éboulement ne pouvait pas être contrôlé. Il y a également encore 8 000 m3 qui sont susceptibles de s'ébouler dans les années à venir, sans pouvoir préciser la date d'échéance. Donc il a été décidé de contourner ce site à risque pour s'affranchir de ce problème et ouvrir la route de manière pérenne ensuite", explique Marc Bencivenga, ingénieur en charge du suivi des travaux.

 

Un projet à 21 millions d'euros


La future route passera au-dessus de l'Arly, nécessitant la construction d'un pont de 30 mètres. Des travaux de consolidation de la roche sont en cours, première étape avant la construction de l'édifice. Un tunnel de 240 mètres de long doit ensuite voir le jour. Un projet nécessitant dix-huit mois de travaux pour un budget de 21 millions d'euros, assumé par le Département de la Savoie.

"Il est important qu'on puisse rétablir la circulation sur cet itinéraire, car il faut desservir ce val d'Arly qui est un secteur touristique, agricole, et c'est aussi une liaison avec la Haute-Savoie, il ne faut pas l'oublier", estime Auguste Picollet, vice-président du Département délégué aux routes.

En temps normal, 10 000 véhicules empruntent cette route quotidiennement entre Albertville et Megève. La fin des travaux et le rétablissement de la circulation sont prévus, au plus tôt, courant 2021. En moyenne, depuis 2006, le Département investit 2 millions d'euros par an pour la sécurisation de cette route.
 
Déconfinement : reprise des travaux sur la route des gorges de l'Arly, fermée depuis un éboulement

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
routes économie transports travaux publics coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter