Derib, le père de “Yakari”, au Chambéry BD

Son jeune héros a traversé les âges, et continue d'emballer le public, au rythme des galops du mustang Petit Tonnerre. Derib a créé Yakari il y a 32 ans. L'auteur suisse dessine toujours les aventures du petit Sioux, mais il est aussi l'auteur d'albums adultes comme "Le galop du silence". 

Par Céline Aubert

Il fait partie des auteurs de l'âge d'or mythique de la bande-dessinée, époque Franquin. Derib se souvient des festivals de l'époque, des fêtes où se retrouvaient avec plaisir les auteurs de France et de Belgique. Aujourd'hui les choses ont un peu changé... Et s'il ne refuse jamais de dessiner pour un enfant qui lui tend un album de "Yakari", Derib dénonçe certains fans de BD qui réclament leur dédicace comme un "dû", sans s'intéresser aux derniers albums des auteurs. 

 / © Dans la file d'attente devant Derib au Chambéry BD, il y a ainsi des familles, le papa tout fier d'expliquer "que son fils a appris à lire en lisant Yakari"... Il y a aussi des amateurs tout à fait différents, qui ont lu "Le galop du silence" ou "Tu seras reine" parce qu'ils sont des amoureux des chevaux. 

Les chevaux, on les retrouve dans toute l'oeuvre de Derib. C'est ainsi que "Red Road " et "Buddy Longway" s'inscrivent dans la continuité de "Yakari". 

"Les chevaux, c'est ce que je dessine le mieux". "J'ai grandi en caressant les naseaux d'un mulet", explique-t-il. Derib a vécu longtemps en montagne dans le val d'Hérens. Pendant 30 ans il a fait du complet, de l'obstacle et du dressage. "La dernière jument que j'ai eu c'était une Appaloosa, une jument indienne. Je l'ai montée sans selle et sans brides, et là j'ai compris pourquoi j'avais dessiné Yakari". 

 / © Derib sort généralement deux albums par an, une aventure du jeune Sioux, et un "one shot" comme il dit. Le dernier de ses albums s'intitule "Le galop du silence", un hommage à la race des Franches Montagnes, l'unique race de chevaux suisse, qui est aussi l'un des districts du canton du Jura en Suisse. Pour cet album, Derib a passé deux années et demi à faire des recherches et des "castings". Les personnages et même les chevaux de l'album sont tirés de ces rencontres. 


Sur le même sujet

Les + Lus