Des bus scolaires surchargés au Bourget-du-Lac

Après la réorganisation des transports dans l'agglomération du Bourget-du-Lac, les bus empruntés par les élèves sont surchargés aux heures de pointe. Les habitants sont en colère.

© France 3 Alpes
"Les bus qui existent sont surchargés, à tel point que dès la première semaine après la rentrée des enfants ont du être déchargés comme du bétail sur le bord de la route, et ils se sont retrouvés là à patienter pour qu’un bus vide viennent les récupérer", raconte la mère d'un élève. Depuis la rentrée scolaire, les usagers des transports de l'agglomération du Bourget-du-Lac sont en colère. En cause : la suppression de certains bus, et la surcharge des véhicules aux heures de pointe. Passés les premiers arrêts, les élèves doivent rester debout. "Ma fille a vu beaucoup d'enfants qui pleuraient et qui étaient complètement paniqués", raconte une autre mère d'élève.

Une pétition a été lancée par les habitants du Bourget-du-Lac. Elle exige le retour des bus supprimés pendant les vacances entre le Bourget et la Motte, et des véhicules supplémentaires aux heures de pointe.

Une amélioration d'ici une à deux semaines

La compagnie de transport du Bourget se veut rassurante. D'après son directeur Emmanuel Cozic, même si les images donnent l'impression du contraire, les conditions de sécurité sont respectées, et une solution devrait être trouvée d'ici une à deux semaines. "Il faut qu'on soit réactif en réinjectant des renforts scolaires de manière à améliorer et à rendre le plus sécuritaire possible les transports", indique-t-il. 

Une réunion de concertation publique aura lieu lundi 21 septembre au Bourget-du-Lac avec la mairie, la communauté d'agglomération et le réseau de transport Ondéa.
durée de la vidéo: 01 min 38
Des bus scolaires surchargés

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
transports