• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • SPORT

Deux skieurs ensevelis dans une nouvelle avalanche à Tignes (Savoie)

© Google maps
© Google maps

En début d'après-midi, ce mercredi 12 décembre, une coulée de neige a emporté deux skieurs. L'un d'eux a été secouru très rapidement, l'autre est resté une demi-heure dans la neige.

Par Franck Grassaud

Un journée splendide, une froid sec et risque d'avalanche passé de 4 à 3, ce 12 décembre offrait des conditions idéales aux skieurs de Tignes. Vers 13 heures, aux vallons de la Sache, en secteur hors-piste, la peur est venue noircir le tableau.

Une coulée de neige de 70 m de largeur et se développant sur 300 m a emporté deux skieurs qui appartenaient à un groupe de 8, des français et des anglais. Un pisteur a rapidement sorti l'une des victimes de la neige, grâce au pompon de son bonnet qui sortait de la masse. Le skieur conscient a aussitôt été transporté au cabinet médical de Tignes.

Une équipe cynophile de la station est ensuite arrivée sur les lieux pour les recherches et c'est elle qui a retrouvé la deuxième victime - un anglais de 40 ans - qui a passé une bonne demi-heure sous la neige. Les conditions météorologiques étant bonnes, un hélicoptère de l'antenne du PGHM de Courchevel a pu le prendre en charge avec le SAMU pour l'acheminer jusqu'au CHU de Grenoble.

Selon Arnaud Trinquier, directeur de la régie des pistes de Tignes, ce deuxième skieur a "repris des constantes vitales normales et il a même repris des couleurs avant son départ". En arrêt cardio-respiratoire à sa 'sortie', son rythme cardiaque a repris et, lors de son arrivée au CHU, l'équipe de la salle de déchoquage s'est surtout employée à le réchauffer.

Un directeur des pistes qui remarque, "une fois de plus, cette victime n'était pas équipée de DVA (détecteur de victimes d'avalanche), c'était d'ailleurs la seule du groupe à ne pas en porter". "On peut trouver le hors-piste exaltant mais il y a des procédures basiques à respecter, le DVA en fait partie", conclut-il.

Début décembre à Tignes, une skieuse a déjà été mortellement blessée par une coulée de neige sur un secteur hors-piste du domaine.

A lire aussi

Sur le même sujet

Non au compteur Linky

Les + Lus