Elections municipales partielles à Tignes : une seule liste mais un second tour

Suite à la démission de leur maire, les Tignards devaient élire ce dimanche 18 août six conseillers municipaux. Même s'il n'y avait que six candidats réunis au sein d'une seule et même liste, aucun n'a obtenu le nombre suffisant de voix.

Par France 3 Alpes

Six postes vacants, six candidats : cette élection municipale partielle semblait une formalité mais c'était sans compter sur Bernard Raymond, l'ancien maire de Tignes et principal opposant au maire démissionnaire Olivier Zaragoza.

Condamné en appel pour prise illégale d'intérêt, en mars dernier, Olivier Zaragoza avait finalement démissionné de son mandat de maire, après 11 ans à la tête de la station savoyarde. L'élu est toutefois resté conseiller municipal, le temps que la justice examine son pourvoi en cassation.  De quoi faire rager l'ancien maire Bernard Raymond qui qualifiait le vote de ce dimanche de "comédie, et de non évènement ". Alors l'événement, il l'a un peu créé.

Alors que, dans une ambiance très tendue, le dépouillement était terminé et que la préfecture s'apprêtait à valider l'élection des six candidats, Bernard Raymond a brandi son code électoral, article 253 : "nul n'est élu au premier tour de scrutin s'il n'a réuni la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrages égal au quart de celui des électeurs inscrits."

Avec 1497 inscrits, il fallait avoir recueilli au moins 375 voix. Arrivé en tête, l'ancien champion de ski free-ride Guerlain Chicherit a réuni 364 voix. Les autres candidats : Sébastien Bourdette 351, Chantal Gelas 343, Pierre Rougier 338, Jean Rignault 307, Thierry Puts 301. Personne n'a donc été élu.

Retour aux urnes dimanche 25 août. Même si l'ambiance risque fort de ne pas s'améliorer, l'issue du vote semble cette fois connue car au second tour pas question de majorité absolue et de nombre de votants. Il s'agira ensuite pour les conseillers d'élire un nouveau maire. Mais il n'aura pas longtemps pour faire ses preuves : à Tignes, comme dans toutes les communes de France, les prochaines élections municipales auront lieu en mars prochain.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus