[Elections UMP] Fillon en Savoie et Haute-Savoie, Copé en Isère

Ils ont voté en nombre dans les Alpes mais les militants de l'UMP n'ont toujours pas de patron. Les deux camps revendiquent nationalement la victoire. Avant le "recomptage" des voix, coup de projecteur sur les résultats en Isère et sur les deux Savoie.  

L'Isère a opté en majorité pour la liste de Jean-François Copé à 51,27%. Les deux candidats sont séparés de seulement 70 voix (1417 voix pour Copé, 1347 pour Fillon). Dans le Nord-Isère, on a plutôt voté Copé alors que le Sud est acquis à Fillon. 

Les résultats en Isère


Réaction de Jean-Claude Peyrin, président de l'UMP38, "le résultat n'a été contesté par personne dans aucune circonscription à l'issue d'un scrutin qui a été organisé dans la transparence et une rigueur absolue. C'est un signe de grande maturité et cela démontre que nous sommes entièrement tournés vers les combats futurs contre la gauche."

Après le vote, ces résultats ont été faxés ou scannés à Paris. En raison des doutes qui subsistent, les fédérations locales ont reçu la consigne d'envoyer au plus vite les originaux des PV ainsi que les feuilles d'émargement. En attendant, les bulletins de vote doivent être conservés.

Les résultats en Savoie


La Savoie a voté François Fillon à 57,56% (556 voix pour Fillon, 410 pour Copé) avec même une pointe à plus de 64% dans la circonscription d'Albertville. Les militants ont visiblement suivi leurs chefs. Hervé Gaymard avait notamment assuré la publicité de son choix pour Fillon.

Les résultats en Haute-Savoie


La Haute-Savoie a également donné sa préférence à François Fillon à hauteur de 52% des suffrages. Ce sont les deux principales circonscriptions d'Annecy/Thorens-Glières et Alby-sur-Chéran/Thônes qui ont voté pour l'ancien Premier ministre. Dans les circonscriptions de Cruseilles-Bonneville et Annemasse-Saint-Julien-en-Genevois, on a préféré Jean-François Copé.


Sur twitter, Bernard Accoyer, député-maire d'Annecy-le-Vieux, s'est exprimé et a appelé à un peu de calme à l'heure des doutes sur l'élection.

Avant de poster un nouveau tweet