En Haute-Savoie, des bouquetins vont être abattus malgré l'opposition des habitants

Le préfet de Haute-Savoie a signé un arrêté qui autorise la capture et l'euthanasie de bouquetins atteints par la brucellose dans le massif du Bargy. Une majorité d'habitants du massif s'est pourtant dite opposée à l'abattage des animaux. 

Des bouquetins en août 2018.
Des bouquetins en août 2018. © Vincent Isore /MAXPPP

La consultation publique ouverte du 14 avril au 5 mai pour recueillir l'opinion des habitants des communes du massif du Bargy en Haute-Savoie sur le projet d'arrêté préfectoral concernant l'abattage de bouquetins porteurs de la brucellose a débouché sur une nette majorité d'avis défavorables. Sur 690 avis exprimés, 67% personnes se sont dites opposées au projet. 

Alain Espinasse, le préfet de Haute-Savoie, a cependant décidé de signer, mercredi 12 mai, cet arrêté préfectoral qui autorise la capture de 50 bouquetins dans le massif et l'euthanasie de ceux testés positifs à la brucellose. Un plan d'action similaire avait déjà été initié en 2018 : 48 bouquetins avaient été capturés et 6 étaient positifs. À l'époque les animaux malades avaient été abattus par des tirs.

"Prévenir les dommages à l'élevage"

La brucellose est une maladie grave transmissible aux bêtes des troupeaux d'élevage et à l’homme. La préfecture justifie cette campagne d'abattage "en vue du contrôle de la brucellose au sein de cette population et de ce fait la préserver, dans l'intérêt de la santé publique, ainsi que pour prévenir les dommages à l'élevage et aux filières agricoles de montagne"

Selon le préfet, cet arrêté a été élaboré après échanges avec le ministère de la transition écologique et solidaire et soumis à l’avis du conseil national de la protection de la nature (CNPN) ainsi qu’au vu des évènements observés en 2019 et 2020 (notamment les titres élevés en anticorps des animaux positifs et la découverte, sur la commune du Reposoir, de deux chamois séropositifs à la brucellose). La campagne de capture peut débuter immédiatement. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement