En Savoie, le site internet du Centre Socioculturel d'Aime victime des hackers

Une des attaques web du Moroccan Islamic Union-Mail / © DR
Une des attaques web du Moroccan Islamic Union-Mail / © DR

"Nous ne pensions vraiment pas occuper une telle place dans le petit monde de l'internet...", quel étonnement du côté des animateurs du site internet du Centre Socioculturel d'Aime, en Savoie. Dans la nuit du 8 au 9 mars, leur site a été piraté par le groupe de hackers "Moroccan Islamic Union-Mail".

Par Franck Grassaud

Le site de l'EAC (Espace Associatif Cantonal), c'est un lieu où l'on trouve le répertoire des associations du canton d'Aime, où l'on est informé des loisirs du coin... Jusque là rien qui ne s'apparente au "secret défense". Et pourtant, c'est bien ce site qui a été hacké dans la nuit de samedi à dimanche, diffusant pendant quelques heures un contenu bien éloigné de nos propos habituels.

Cette cyber-attaque, émanant d'un groupe de hackers baptisé "Moroccan Islamic Union-Mail", a permis d'introduire à la Une du site un message de prosélytisme islamique ainsi que des menaces. 

Jusqu'à présent, le groupe s'était plutôt illustré en s'attaquant à de 'gros' portails officiels comme celui du gouvernement italien, à des sites israéliens, à celui du PS espagnol, à l'Ambassade d'Angola à Abu Dahbi, à la télévision du Mozambique, voire à la police française accusée d'empêcher le port du voile... Mais il y a aussi eu des sites plus modestes comme des hôtels du Jura. "Ce qui intéresse le hacker n'est pas le contenu du site attaqué, mais pouvoir profiter de la notoriété de son hôte et de son nom de domaine pour diffuser sa propagande", explique-t-on à l'Espace Associatif Cantonal d'Aime. Une drôle de surprise remarquée par nos confrères du Dauphiné Libéré

Reportage Claudine Longhi et Marie Chambrial
Site internet piraté à Aime
Intervenants : Jean-Pierre Chenu, Maire d'Aime (DVG); Janjak Statkus, Webmestre





Sur le même sujet

Les + Lus