En Savoie, un plan santé pour la Tarentaise mais toujours l'inquiétude autour des urgences de Moûtiers

Conférence de l'ARS à Albertville / © Didier Albrand - France 3 Alpes
Conférence de l'ARS à Albertville / © Didier Albrand - France 3 Alpes

Offrir à tous les habitants d'un territoire le même accès à la santé, c'est l'objectif affiché de l'Agence Régionale de la Santé qui a aussi pour mission de faire des économies. Pour la Tarentaise, l'ARS a présenté son "plan" ce mercredi 5 novembre. A l'extérieur, des habitants manifestaient déjà.  

Par Franck Grassaud

Pour élaborer un "plan" pour la Santé en Tarentaise, il faut déjà tenir compte d'une population hétéroclite: la population locale (101.900 habitants environ); la population touristique (jusqu'à 370.000 personnes au plus haut de la saison de ski); les travailleurs saisonniers (15.000 chaque année) et des habitants de résidence secondaire. La population de la vallée de la Tarentaise représente 25% de la population de la Savoie. 

Une fois la démographie en tête, l'Agence Régionale de Santé doit tenir compte de "l'existant": les hôpitaux d'Albertville, de Bourg-Saint-Maurice et de Moûtiers; les EPHAD... Elle doit aussi faire avec l'abandon du projet d'un grand centre hospitalier à La Bâthie

Avant ce "plan", les trois hôpitaux du secteur se partageaient les activités ainsi:
 / © DR
/ © DR

Après le "plan", et après un programme de modernisation des sites, les activités se partageront ainsi dès 2015-2016:
 / © DR
/ © DR
 / © France 3 Alpes Entre les deux, Albertville aura donc récupéré l'ensemble de la chirurgie orthopédique. Une activité qui "faisait vivre", particulièrement durant la saison hivernale, le site de Moûtiers, en raison de la proximité des stations de ski. Les défenseurs de cet établissement sont donc inquiets. Si l'hôpital garde un pôle "urgences", que deviendra-t-il sans chirurgie?, se demandent les opposants au projet qui ont profité de la conférence de présentation de l'ARS pour manifester.

Reportage Renaud Gardette et Didier Albrand
Tarentaise : le plan santé
Intervenants : Véronique Wallon, Directrice de l'ARS Rhône-Alpes; Serge Regazzoni, ex aide-soignant à l'hôpital de Moûtiers; Bernard Gsell, Président collectif des usagers de l'hôpital de Moûtiers

Cette nouvelle cartographie de la Santé en Tarentaise coûtera près de 80 millions d'euros pris en charge pour 1/3 par l'ARS mais le Conseil général de la Savoie et les établissements concernés sont aussi appelés à mettre la main à la poche. 

A quoi vont servir les investissements?

 / © ARS
/ © ARS

 

Une action en faveur de la médecine de montagne

Dans son plan, l'ARS promet de soutenir les cabinets de médecine de montagne et de favoriser le regroupement des médecins dans des maisons de santé suivant "un maillage de proximité". La Tarentaise souffre d'un déficit de médecins généralistes (0,7 pour 1000 contre 1,3 pour le reste de la Savoie).

Sur le même sujet

14 miliards pour le Fonds Mondial : le compte est bon !

Les + Lus