Savoie : des gilets jaunes se couchent devant les roues des camions pour bloquer le dépôt de carburant d'Albens

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yann Gonon

La mobilisation des gilets jaunes semble s'essouffler mais plus plusieurs actions restent cependant signalées ce mercredi 21 novembre 2018. En Savoie, des manifestants n'ont pas hésité à se coucher devant les roues des camions pour perturber l'accès au dépôt de carburant d'Albens.

Au 5e jour du mouvement des gilets jaunes, la mobilisation semble marquer le pas dans tout le pays. Moins de blocages, des troupes moins nombreuses mais quelques actions restent cependant signalées ce mercredi 21 novembre 2018. C'est le cas en Savoie notamment où l'accès au dépôt de carburant d'Albens est perturbé depuis tôt ce matin.

Ce sont une trentaine de gilets jaunes, selon la gendarmerie, qui se sont positionnés peu avant 7 heures, ce mercredi matin, à l'entrée du dépôt de carburant d'Albens, en Savoie. Le dépôt alimente les stations services de la région et les manifestants voulaient perturber les entrées et sorties des camions.

Selon la préfecture de la Savoie, certains manifestants n'ont pas hésité à se coucher devant les roues des camions pour les empêcher de passer.

Une vingtaine de gendarmes se sont rendus sur place et ont délogé les gilets jaunes. Tous les camions ont pu sortir. La situation a été "tendue" de l'aveu d'un officier mais il n'y aurait pas eu de "violences" toujours selon la gendarmerie. Le Préfet de Savoie appelle quant à lui les manifestants à la plus grande prudence "pour leur propre sécurité".

Vers 10 heures ce matin, une grosse dizaine de gilets jaunes se trouvaient toujours sur place.

En Savoie, d'autre opérations sont toujours en cours. Des gilets jaunes sont signalés aux barrières de péage de Saint-Hélène-sur-Isère, de Montmélian et d'Aiton.