Injures racistes envers une caissière du Carrefour d'Annemasse : la cliente placée sous contrôle judiciaire

 La cliente suspectée, placée ce mardi 8 juin sous contrôle judiciaire, sera jugée "pour les faits qualifiés de tentative de vol commise en état de récidive légale" et "chef d'injures publiques commises à raison de l'appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion",

Le palais de justice de Thonon-les-Bains en Haute-Savoie. (Illustration)
Le palais de justice de Thonon-les-Bains en Haute-Savoie. (Illustration) © Grégory YETCHMENIZA / MAXPPP

«A l'issue des investigations, elle a été déférée, ce mardi 8 juin soir, au parquet de Thonon-les-Bains qui lui a notifié une convocation devant le tribunal correctionnel au début du mois de juillet pour les faits qualifiés de tentative de vol commise en état de récidive légale »,  indique ce soir le procureur de la Republique Bruno Badré.

Concernant les propos tenus qu'elle aurait tenu à la caissière du Carrefour d’Annemasse, à l’issue de sa garde à vue, elle a reçu une convocation à la même audience pour être jugée "du chef d'injures publiques commises à raison de l'appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion". précise le procureur de Thonon-les-Bains.

La jeune femme, identifiée par les policiers, avait été convoquée au commissariat le 7 juin, et placée en garde à vue.

Elle a par ailleurs "interdiction de paraître à Annemasse en Haute -Savoie et d'entrer en contact avec les employés du magasin ".

Le groupe Carrefour avait aussi porté  plainte contre la jeune femme qui avait proféré des insultes racistes envers une caissière d'un magasin d'Annemasse. Les faits remontent  au 3 juin .La vidéo postée sur les réseaux sociaux avait provoqué l'indignation.

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société faits divers