Cet article date de plus de 5 ans

L'affaire de Villefontaine (Isère) ravive les souffrances des parents d'élèves de Planaise, en Savoie

L'affaire de Villefontaine a un écho particulier en Savoie. Des parents d'élèves ont vécu le même terrible scénario, il y deux ans. L'instituteur de l'école de Planaise a été écroué à la suite d'une première plainte. Mais, deux ans après, 43 victimes ont été recensées.

© CC BY-SA 3.0 - Florian Pépellin
L'affaire remonte à 2013. L'instituteur de plusieurs classes de l'école de Planaise, une commune rurale proche de Chambéry, avait été mis en examen, soupçonné d'avoir violé plusieurs de ses élèves de maternelle et de CP.

Outre des élèves en Savoie, "il y a aussi des faits dans un camp de vacances", a précisé le procureur de Chambéry, Thierry Dran, confirmant une information du Dauphiné Libéré. Il s'agit du camp de Mornac-sur-Seudre, en Charente-Maritime, où le professeur des écoles, aujourd'hui âgé de 49 ans, encadrait des enfants. 

C'est après le dépôt de plainte par les parents d'une fillette agressée, que l'homme a été mis en examen et écroué pour "viol sur mineur par personne ayant autorité", en avril 2013. Deux après, quarante-trois autres victimes ont été recensées.

Les parents ont vu ressurgir des souvenirs avec l'affaire de Villefontaine"



L'affaire du directeur d'école de Villefontaine, mis en cause pour des faits similaires, "a ravivé les souvenirs et la souffrance de mes clients", explique Me Benjamin Béroud, avocat de parents d'une victime.

"Depuis la révélation des faits présumés, il y a maintenant deux ans, ils n'ont jamais été assistés", a-t-il ajouté, regrettant "le peu de sollicitude dont ils ont fait l'objet de la part de l'Education nationale".

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pédophilie faits divers