Cet article date de plus de 6 ans

L'équipe de France d'aviron prépare son mondial sur le lac d'Aiguebelette

Ce vendredi 3 juillet, l'équipe de France d'aviron s'est entraînée sur le lac d'Aiguebelette, en vue des prochains championnats du monde prévus à la fin août. Un préalable indispensable pour permettre aux rameurs de prendre quelques repères. 
Reportage. Le compte à rebours a commencé. Dans moins de deux mois, l'équipe de France d'aviron disputera les championnats du monde. Ils se dérouleront du 30 août au 6 septembre sur le lac d'Aiguebelette, en Savoie.

C'est d'ailleurs là, sur les eaux émeraudes du bassin, que les rameurs tricolores se sont entraînés, ce vendredi. "Il est important de venir en stage sur ce lac, pour s'y habituer et y prendre nos repères de course", explique Damien Picras, membre de l'équipe de France.

Des chances de médailles bien réelles 

Ils seront en tout plus de 65 rameurs à composer l'effectif tricolore. Et cette année, les chances de médailles sont bien réelles. "Forcément ils ont tous envie de briller chez eux. Mais le plus important est la qualification pour les jeux olympiques. C'est pour ça qu'ils sont tous extrêmement motivés", précise Alexis Besançon, l'entraîneur.

Reportage de Bernard Portugal, Dominique Semet et Pierre Maillard
durée de la vidéo: 02 min 01
Entraînement de l'équipe de France d'aviron

La fête s'annonce exceptionnelle, avec plus de 650 bénévoles chargés d'assurer le bon déroulement des épreuves. Un engouement pour un événement représentant une vitrine formidable pour la Savoie. "L'enjeu sera d'avoir un public important qui viendra admirer un spectacle incroyable."

Une manifestation qui ne ravit pas tout le monde

Ce public devrait d'ailleurs répondre présent. Plus de 32.000 personnes sont attendues sur l'ensemble des épreuves. Toutefois, cette manifestation ne semble pas ravir tout le monde. Le collectif SOS d'Aiguebelette organise ce samedi 4 juillet un rassemblement pour montrer son opposition à l'événement, du moins aux infrastructures nécessaires pour son organisation.  
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
mondiaux d'aviron sports nautiques sport